100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 01.09.2010 11h06
Les habitants du Henan sont impatients de travailler pour Foxconn

Le géant de l'électronique Foxconn, qui a fait récemment les gros titres après que plusieurs de ses employés se soient suicidés, vient d'ouvrir une nouvelle usine dans la province du Henan, au centre de la Chine, et les recruteurs n'ont aucun problème pour trouver des candidats.

L'ouverture de la nouvelle usine a fait naître de l'espoir en matière d'emploi au sein de la main d'oeuvre locale, et les entreprises locales ressentent désormais une pression pour augmenter les salaires et améliorer les avantages afin de pouvoir rivaliser avec Foxconn, a rapporté lundi l'agence de presse Xinhua.

La réponse massive apportée à la campagne de recrutement dans la capitale provinciale, Zhengzhou, laisse penser que le public n'est pas inquiet des risques de devenir un employé de Foxconn ni des allégations au sujet du style de direction de l'entreprise, qui serait stressant pour les employés.

« Certains employés ont demandé à partir. Nous envisageons d'augmenter le salaire, d'améliorer la protection sociale et d'autres avantages pour les garder », a déclaré un directeur non identifié d'une entreprise de produits alimentaires surgelés, a ajouté l'agence de presse.

Foxconn est une unité du géant taiwanais de l'électronique Hou Hai. En juillet dernier, elle a déplacé certaines de ses activités de fabrication à l'intérieur des terres, à Chengdu et Zhengzhou, suite à une vague de suicides fortement médiatisée. Les deux villes sont connues pour la disponibilité de leur main d'oeuvre.

D'après l'article, un cinquième des 800 000 employés que compte Foxconn en Chine sont d'ailleurs originaires du Henan.

Les recrutements ont commencé environ une semaine avant que la première ligne de production commence ses activités dans la nouvelle usine de Zhengzhou le 2 août.

Un membre de l'équipe de recrutement de Zhengzhou, qui a demandé à rester anonyme, a déclaré lundi au Global Times que l'équipe procédait aux recrutements quatre jours par semaine sur le marché local de l'emploi, et que la nouvelle usine devrait recruter 150 000 employés.

Xu Juncai, Directeur du Centre Provincial d'Echange de Talents du Henan, a dit à Xinhua qu'« il y a toujours une pleine salle de demandeurs d'emploi », et que parfois « la queue s'étend sur près d'un kilomètre ». Le rapport entre les demandeurs d'emploi et les postes disponibles serait de trente contre un.

Comparée aux autres entreprises, les propositions de Foxconn seraient plus avantageuses, et le salaire de départ, de 1 200 Yuans (176 Dollars US) par mois, est supérieur de 400 Yuans (58 Dollars US) au salaire local moyen actuel, dit encore l'article.

Un employé du nom de Deng, qui travaille pour une entreprise locale de confection de vêtements, a fait part de son envie de travailler pour Foxconn. « La société offre un meilleur salaire et une chance d'être promu dans le personnel d'encadrement », a-t-il dit.

Hui Qinzhong, de l'usine de produits électroniques Huaixing de Zhengzhou, dit quant à lui que Foxconn est surtout attirante pour les jeunes diplômés, et qu'elle ne devrait pas constituer une grave menace.

« S'agissant des personnels d'encadrement expérimentés, leur offre n'est pas si avantageuse que ça », a-t-il précisé.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le président chinois Hu Jintao s'entretient avec Kim Jong Il
Chine : des scientifiques annoncent la découverte d'une nouvelle espèce de dinosaure
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France
Il faut arrêter les propos disant que l'environnement d'investissement en Chine empire
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes
L'appartenance de la Chine au pays en voie de développement ne doit pas être ignorée ni démenti