100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 20.09.2010 08h35
Une délégation d'entreprises françaises à Chongqing pour développer les affaires

Une délégation d'entreprises françaises s'est rendue le 17 septembre à Chongqing sous la direction d'Hervé Ladsous, ambassadeur français en Chine, pour développer les affaires dans cette ville de demain, comme l'a annoncé en avril dernier Mme Anne-Marie Idrac, secrétaire d'État française chargée du Commerce extérieur. À la différence des précédentes missions d'observation, la délégation vient cette fois avec des projets de coopération plutôt concrets.

La délégation regroupe une trentaine de représentants de 51 entreprises françaises.

Song Guohong, directeur général de Valode et Pistre (VP) en Chine, a reçu une longue liste d'entreprises locales et de services administratifs attendant un entretien. « Le cabinet VP est concepteur de nombreux bureaux français célèbres, dont les centres R&D de L'Oréal et de Renault, et le Centre d'exposition de Paris. Il s'intéresse aux projets internationaux. Le cabinet prévoit de s'engager pour Chongqing », a annoncé M. Song.

Outre les projets à long terme, M. Song est également prêt à présenter les réalisations de VP aux promoteurs immobiliers locaux, tels que Dong Yin du sud, Zhong Yu et Wanke Chongqing, afin d'établir des coopérations.

Les entreprises françaises bien préparées ont déjà réussi à prendre contact avec d'éventuels partenaires locaux, lors des réunions et des discussions de ces deux derniers jours. Il s'agit de la plus grande délégation d'entreprises françaises à se rendre à Chongqing. M. Hervé Ladsous a qualifié de très dynamiques les entreprises françaises installées à Chongqing, d'autant qu'elles ont vécu la forte évolution de la ville au cours de ces dernières années. Selon M. l'ambassadeur, Carrefour va bientôt ouvrir son sixième supermarché dans la ville, et Lafarge va également installer là sa sixième cimenterie en Chine.

Toujours d'après M. l'ambassadeur, la société Aéroports de Paris envisage de participer, par adjudication, à la construction du nouvel aéroport de Chongqing, tandis que Suez Environnement s'efforce d'entamer de nouveaux projets de coopération, notamment dans l'énergie, avec son ancien partenaire à Chongqing. Par ailleurs, les PME françaises s'intéressent aussi aux opportunités offertes par la ville.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le vice-président chinois appelle à économiser l'énergie
La détention du capitaine chinois constitue un obstacle aux relations sino-japonaises
La Chine est confiante, mais n'est pas arrogante, elle veut écouter les différents points de vue des pays du monde
L'alliance entre la politique et le commerce - tumeur maligne de la justice sociale
Ce n'est qu'en disant la vérité que la voix de la Chine fera plus autorité
Les syndicats français défendent la retraite à 60 ans
Présenter une Chine variée à l'Europe