100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 21.09.2010 08h20
Tibet : le commerce frontalier devient le moteur du développement du commerce extérieur

Le Tibet a privilégié le commerce frontalier ces dernières années. Celui-ci est devenu la principale force motrice entraînant le commerce extérieur.

Selon les statistiques, le volume d'import-export du commerce frontalier du Tibet s'est établi à 208 millions de yuans de janvier à juillet dernier. Une augmentation de 3,26 % par rapport à la même période de l'année dernière, et un chiffre représentant 55 % du total d'import-export.

L'essor du commerce frontalier a entraîné l'exportation de produits fabriqués au Tibet. De janvier à juillet, le montant d'exportation des produits fabriqués dans la région autonome s'est élevé à 27,28 millions de dollars, soit une hausse de 62,28 % par rapport à la même période de l'année dernière.

Les types de marchandises concernés ont été également optimisés. Les produits exportés étaient principalement des matières premières et des produits de base traités dans la région autonome. Aujourd'hui, la bière et l'eau minérale, spécialités du Tibet, représentent une grande part des marchandises exportées.

Pour développer le commerce frontalier, le Tibet a renforcé la planification et la construction des infrastructures de ses ports de commerce. Selon la stratégie de développement des ports de la région autonome, le Tibet a amélioré les fonctions du port de Zhangmu, dont le nouveau bâtiment du contrôle des douanes a été construit et inauguré. La route allant de Lhassa à Zhangmu a aussi été améliorée. Les enquêtes et études sur la construction de la zone de coopération économique frontalière entre la Chine et le Népal au port de Jilong ont été lancées. Le projet de construction de la centrale hydraulique de 4 000 kW au port de Jilong a été décidé, et la phase de conception est achevée.

Pour mettre en valeur les avantages géographiques du Tibet limitrophe de l'Inde et du Népal, la région a intensifié la construction des marchés frontaliers et des centres de production à des fins d'exportation. Dix marchés frontaliers ont ainsi vu le jour.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le vice-président chinois appelle à économiser l'énergie
La détention du capitaine chinois constitue un obstacle aux relations sino-japonaises
La Chine est confiante, mais n'est pas arrogante, elle veut écouter les différents points de vue des pays du monde
L'alliance entre la politique et le commerce - tumeur maligne de la justice sociale
Ce n'est qu'en disant la vérité que la voix de la Chine fera plus autorité
Les syndicats français défendent la retraite à 60 ans
Présenter une Chine variée à l'Europe