100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 04.10.2010 11h00
La Chine défend ses taux d'imposition

La Chine a démenti des assertions selon lesquelles le pays aurait un des taux d'imposition les plus élevés du monde. Un magazine économique fait en effet figurer la Chine à la deuxième place d'un tel classement.

La revue estime le taux de "la tax misery", une aggrégation de tous les taux d'impôts, à 159, plaçant le pays à la seconde place du classement juste derrière la France parmi les 65 pays figurant sur la liste.

Le directeur de l'Office national des Impôts, Xiao Jie, a fait le clair sur certaines méprises concernant la politique d'imposition de la Chine avec un article paru dans le magazine "China Reform",dans lequel il remet en question la place de la Chine dans ce classement. Selon lui, cet indice est le résultat d'une addition des taux marginaux les plus élevés des catégories d'imposition chinoises et n'est donc pas représentatif. Il estime que les recettes fiscales de la Chine lui permettent à peine de faire face à des dépenses publiques qui croissent très rapidement. La Chine va donc accroître la part de ses recettes fiscales dans le PIB à l'avenir.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Wu Bangguo rencontre le roi du Cambodge
La Chine prête à travailler avec la nouvelle direction du parti au pouvoir de la RPDC
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »
Le recours à la force militaire ne devrait jamais être une « solution »
Que cache la rhétorique anti-chinoise du Congrès américain ?