100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 12.10.2010 11h23
Le train à grande vitesse chinois a-t-il établi le nouveau record mondial de vitesse sur rails ?

Le train à grande vitesse chinois de nouvelle génération sera mis en service sur la ligne Beijing-Shanghai avant la fin de l'année prochaine, et sa vitesse maximale pourra dépasser 420 km/h lors des essais, a déclaré au début d'octobre le rapport « La technologie d'énergie propre lors du développement de la Chine 2010 » dévoilé par le Ministère chinois de la Science et de la Technologie lors de la 4e négociation de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique qui s'est tenue à Tianjin.

Ces dernières années, la vitesse du train à grande vitesse chinois n'a cessé d'augmenter. Le 18 avril 2007, il a connu sa 6e accélération, pour que la vitesse maximale atteigne pour la première fois 250 km/heure. Le 1er août, le train à grande vitesse interurbain Beijing-Tianjin a été inauguré et sa vitesse maximale a atteint 350 km/h. Le 26 février 2009, avec la mise en service du train à grande vitesse Wuhan-Guangzhou, dont la longueur totalise 1 068 km, le train a roulé à une vitesse maximale de 350 km/h et à une vitesse moyenne de 340 km/h. Le 28 septembre 2010, la vitesse maximale du train à grande vitesse Shanghai-Hangzhou a atteint 416,6 km/h lors de sa mise en service à titre d'essai, établissant un nouveau record du monde de vitesse sur rails durant la mise en service à titre d'essai, bien qu'un TGV français ait déjà roulé à une vitesse de 574,8 km/h, mais il s'agissait alors d'une vitesse lors d'essais purs et non celle de la mise en service réelle, comme ce sera le cas pour le train chinois.

Selon le rapport rendu public par le Ministère chinois de la Science et de la Technologie, le développement du train à grande vitesse chinois a connu sa période d'occasions en or à partir de l'année 2004. Récemment, la longueur des voies ferrées à grande vitesse construites a totalisé 6 552 km, et ce chiffre devrait atteindre 13 000 km en 2012. 8 000 km de voies ferrées auront une vitesse de 350 km/h, alors que 5 000 km de voies ferrées, une vitesse de 250 km/h.

Toujours selon le rapport, vers la fin de l'année 2011, le train chinois à grande vitesse de la nouvelle génération sera mis en service sur la ligne Beijing-Shanghai, dont la longueur totale atteint 1 320 km, avec une vitesse maximale de 380 km/h en service ordinaire, et une vitesse maximale de plus de 420 km/h lors des essais.

Pour le moment, la longueur des voies ferrées à grande vitesse construites a atteint 6 552 km en Chine, et elle devrait atteindre 13 000 km en 2012.

Les documents :

France : la vitesse maximale du TGV a atteint 574,8 km/h lors des essais

Le TGV français a été conçu et construit par Alstom et la SNCF, et c'est cette dernière qui se charge de sa mise en service. Venant d'un des pays du monde possédant les technologies les plus modernes dans le domaine des trains à grande vitesse, le TGV français n'a cessé d'établir de nouveaux records du monde de vitesse.

La vitesse d'un TGV normal est de 320 km/h en service quotidien, alors qu'un TGV transformé spécialement a roulé à une vitesse de 574,8 km/h lors des essais.

Japon : le Shinkansen a fait disparaître les vols interurbains

Le Japon est le pays qui a construit le plus tôt des trains à grande vitesse pratiques. En 1959, le Japon a commencé à construire un train à grande vitesse reliant Tokyo et Osaka, qui a été inauguré le 1er octobre 1964 et nommé « Shinkansen ». Sa longueur totale a atteint 515 km et sa vitesse, 210 km/h. Le Shinkansen a immédiatement résolu les graves problèmes d'embouteillage des transports terrestres dans la région la plus développée du Japon, et il a même fait disparaître les vols entre Tokyo et Osaka, ce qui a créé de remarquables avantages économiques et sociaux.

Le Shinkansen est le premier train du mondeà avoir dépassé une vitesse opérationnelle de 200 km/h, ce qui a constitué à l'époque le symbole du niveau le plus élevé du monde dans le domaine des trains à grande vitesse. Maintenant, la longueur du Shinkansen au Japon totalise 2 000 km et sa vitesse maximale atteint 300 km/h en service quotidien.

Allemagne : le chemin de fer à grande vitesse concerne la stratégie énergétique

Le chemin de fer à grande vitesse de l'Allemagne s'appelle ICE (Intercity Experimental). En 1991 a été inauguré le premier train de l'ICE, qui arrive directement à Wurzburg, ville importante du Land de Bavière, depuis Hanovre, capitale du Land de Basse-Saxe, avec une longueur totale de 327 km. C'est depuis lors que l'ICE allemand a commencé à connaître un développement très rapide, en inaugurant 4 trains à grande vitesse respectivement en 1998, en 2002, en 2006 et en 2007, et la longueur des voies ferrées à grande vitesse nouvellement construites et rénovés a atteint 1 560 km. Selon la Deutsche Bahn, le trajet que les trains à grande vitesse allemands ont parcouru égale 3 allers-retours entre le soleil et la terre.

Bien que l'Allemagne ait maîtriséla technologie complète du train à grande vitesse plus tard que le Japon et la France, ses technologies particulières actuelles rivalisent de qualité avec celles du Japon et de la France.

Vu que l'Allemagne reste toujours un pays attachant de l'importance à la consommation basse d'énergie et à la protection de l'environnement, l'ICE a hérité les conceptions de son pays. Bien que les autoroutes et l'aviation civile soient très développées en Allemagne, le gouvernement a accordé de gros investissements dans la construction des chemins de fer à grande vitesse. L'objectif est de considérer au niveau de la stratégie énergétique du pays, car que le train à grande vitesse de 3e génération de l'Allemagne consomme moins d'énergie que la voiture et l'avion. Selon les calculs de la Deutsche Bahn, la série ICE 3 et les séries ultérieures consomment moins de 2 litres d'énergie par personne pour chaque 100 km lorsque le taux de remplissage du train est de 50%. Prenons l'exemple d'un voyage depuis Hambourg à Berlin, il ne nous faut qu'une heureet demie de train, une fois plus rapide que la voiture. Avec de 50% de remplissage, chaque passager consommera en moyenne moins de 8 litres de pétrole pendant tout le trajet, alors que la voiture consommera en moyenne plus de 27 litres.

La Corée du Sud

Après avoir importé les trains à grande vitesse à base de technologie française, la Corée du Sud a réussi à construire ses propres trains à grande vitesse, qui ont été dévoilés au public en mars cette année. Selon le KNR (Korean National Railroad), Le train à grande vitesse KTX de nouvelle génération peut rouler avec une vitesse de 350 km/h et fonctionne entre Séoul et Pusan, et Séoul et Gwangju.

La Grande-Bretagne

Selon le journal « The Times », le gouvernement britannique compte investir 20 milliards de livres sterling d'ici 10 ans pour construire un réseau ferroviaire reliant Londres, Birmingham et les autres villes importantes du Nord. Cela laisse voir non seulement de géantes opportunités commerciales mais aussi une augmentation de l'efficacité de fonctionnement de l'économie britannique. Selon le plan, le train à grande vitesse de la Grande-Bretagne utilisera des trains à grande vitesse ayant une vitesse de plus de 250 milles anglais par heure. Après l'achèvement de la construction, le temps de trajet entre Londres et Birmingham sera raccourci à 49 minutes.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Un dirigeant chinois observe le grand défilé militaire de la RPDC
Porte-parole : Attribution du prix Nobel de la paix à Liu Xiaobo pourrait endommager les relations sino-norvégiennes
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »
Le recours à la force militaire ne devrait jamais être une « solution »
Que cache la rhétorique anti-chinoise du Congrès américain ?