100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 13.10.2010 10h32
Les Chinoises entrent en force dans la liste des femmes les plus riches du monde

Si vous deviez parier sur le nom de la femme la plus riche du monde ayant fait sa fortune elle-même, il est fort probable que vous seriez tentés de citer la reine des talk-show américaine Oprah Winfrey ou l'auteur britannique de la série des Harry Potter J.K. Rowling, mais en fait le nom qui figure en tête de liste est celui de Zhang Yin, directrice d'une entreprise chinoise de papier recyclé.

La Chine est le pays qui compte le plus d'entrepreneurs de sexe féminin qui ont construit leur fortune elles-mêmes, et onze des vingt plus riches de ces « self-made women » du monde sont des Chinoises, d'après la Liste Hurun des femmes milliardaires ayant bâti elles-mêmes leur fortune, publiée mardi à Beijing.

Zhang Yin, fondatrice et présidente de la société Nine Dragons Paper, arrive en tête de la liste en tant que femme ayant fait sa fortune elle-même la plus riche du monde, avec une fortune personnelle estimée à 5,6 milliards de Dollars US.

Wu Yajun, âgée de 46 ans, de Longfor Property, arrive en deuxième place avec 4,1 milliards de Dollars US et Chen Lihua, âgée de 69 ans, de Fu Wah International, en troisième avec 4 milliards de Dollars US.

La présentatrice de talk show américaine Oprah Winfrey se classe à la neuvième place avec des biens estimés à 2,3 milliards de Dollars US et l'écrivain britannique J.K. Rowling n'arrive qu'à la 20e place avec une fortune de un milliard de Dollars US.

« La Chine est clairement en tête s'agissant des femmes dans les affaires », a commenté Rupert Hoogewerf, fondateur et compilateur de la Hurun Rich List, de nationalité britannique.

Un nombre croissant de Chinoises montent en effet dans l'échelle professionnelle. D'après le magazine China Entrepreneur, il y a actuellement plus de 29 millions d'entrepreneurs femmes en Chine, soit plus de 20% du nombre total des entrepreneurs du pays.

Le magazine précise aussi que 1 107 entreprises cotées en bourse avec des actions de type A, soit 67% du total de ce type d'entreprises du pays, comptent 1 980 femmes qui sont soit membres du conseil d'administration soit cadres supérieurs.

Pour le Financial Times de Londres, ces chiffres sont dus au fait que les Chinoises sont parmi les femmes les plus ambitieuses de la planète.

Le journal cite à l'appui de cette affirmation une étude conduite par le Center for Work-Life Policy de New York, qui a découvert que 76% des femmes de Chine aspiraient à des postes professionnels de niveau élevé, contre 52% aux Etats-Unis.

Les mères chinoises qui travaillent « sont en mesure de viser haut, en partie du fait qu'elles peuvent s'appuyer sur plus de personnes que leurs homologues américaines ou européennes quand il faut s'occuper de leurs enfants ».

Les Chinoises peuvent en effet souvent compter sur les grands-parents pour prendre soin de leur progéniture –normalement quatre pour chaque enfant, remarque le Financial Times.

Mais si les Chinoises ont accompli des performances impressionnantes, elles restent toutefois loin derrière leurs homologues masculins.

La Liste Hurun des Riches sur les personnes les plus riches de Chine montre en effet que les femmes ne représentent que 11% des personnes les plus riches du pays.

La Liste Hurun des Riches complète compte 1 363 personnes individuelles en Chine possédant une fortune personnelle d'au moins un milliard de Yuans (150 millions de Dollars US), soit 363 de plus que l'année dernière.

C'est le roi chinois des boissons Zong Qinghou, âgé de 65 ans, Président du Groupe Wahaha, qui arrive en tête cette année avec une fortune personnelle de 12 milliards de Dollars US.

No 1 de la liste de l'année dernière, Wang Chuanfu, âgé de 44 ans, fondateur et Président du fabricant chinois des batteries et d'automobiles BYD, a vu sa fortune baisser de 10% et tomber à la 12e place de la liste avec 4,6 milliards de Dollars US de fortune personnelle.

A la deuxième place cette année, Li Li, âgé de 36 ans, fondateur et Président de Hepalink Pharmaceutical, avec une fortune personnelle de 6 milliards de Dollars US.

Ayant fortement progressé en ayant doublé sa fortune, le Président de Baidu Li Yanhong est passé de la 21e place l'année dernière à la cinquième cette année, avec une fortune de 5,6 milliards de Dollars US.

D'après M. Hoogewerf, la liste de cette année reflète une tendance dans l'économie chinoise, où la médecine et les technologies de l'information, ainsi que le commerce de détail et la confection, sont parmi les industries qui ont connu la croissance la plus forte en termes de création de richesses.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Open de Chine 2010 :Djokovic remporte le titre de champion en simple
Un dirigeant chinois observe le grand défilé militaire de la RPDC
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »
Le recours à la force militaire ne devrait jamais être une « solution »
Que cache la rhétorique anti-chinoise du Congrès américain ?