100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 18.10.2010 14h06
La Chine critique l'enquête américaine portant sur les politiques chinoises en matière d'énergie propre

L'enquête américaine portant sur les politiques chinoises en matière d'énergie propre, surnommée Section 301, desservira les Etats-Unis en révélant davantage sur ses propres subventions dans le commerce des énergies nouvelles, a indiqué dimanche soir Zhang Guobao, chef du Bureau national de l'Energie.

Le Bureau du représentant au commerce des Etats-Unis a lancé cette enquête, le 15 octobre, suite à la plainte du 9 octobre du Syndicat unitaire des travailleurs de la sidérurgie des Etats-Unis, selon laquelle le soutien de la Chine envers ses industries du secteur des énergies renouvelables donne aux producteurs chinois un avantage concurrentiel injuste.

"Les subventions chinoises aux sociétés du secteur des nouvelles énergies sont très faibles, alors que les Etats-Unis ont subventionné à hauteur de 4,6 milliards de dollars en espèces ce secteur pendant les neuf premiers mois de l'année 2010, dont 3 milliards ont été aux entreprises de l'énergie éolienne", a expliqué Zhao Guobao.

Il a rejeté les accusations portant sur une discrimination envers les sociétés étrangères au profit de sociétés chinoises sur un appel d'offres en matière d'énergie éolienne en Chine.

"A l'inverse de l'attitude positive de la Chine, les Etats-Unis ont promulgué un acte en 2009 pour subventionner les secteurs des énergies renouvelables, de l'efficacité énergétique et des réseaux électriques intelligents. Parmi les subventions accordées, 25,2 milliards de dollars ont été pour le secteur des énergies renouvelables", a-t-il indiqué.

"Le marché chinois de l'énergie éolienne s'élevait à 85 milliards de yuans en 2009, et environ 21% des équipements ont été importés de l'étranger", a-t-il poursuivi, ajoutant que cela montrait que l'énergie éolienne de Chine fournissait de larges opportunités aux producteurs étrangers.

La Chine et les Etats-Unis doivent arriver à mener des dialogues sur les secteurs des nouvelles énergies, a-t-il souligné.

Les Etats-Unis avaient proposé de communiquer avec la Chine par visioconférences le 12 octobre, puis ont ajourné le dialogue avant d'annoncer l'enquête du 15 octobre.

Dans une déclaration publiée samedi, le ministère chinois du Commerce a exprimé son "regret" quant à l'enquête américaine sur les produits chinois d'énergie propre et souligné que la Chine défendrait ses intérêts selon les règlements de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine accorde l'importance au rôle positif de la religion dans la promotion de l'harmonie sociale
La Chine souhaite résoudre ses désaccords avec l'Europe
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »
Le recours à la force militaire ne devrait jamais être une « solution »
Que cache la rhétorique anti-chinoise du Congrès américain ?