100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 28.10.2010 11h29
Les investisseurs affluent vers les zones centrales de la Chine

Une main d'oeuvre bon marché et qualifiée ainsi qu'un marché de la consommation en croissance et des infrastructures qui deviennent matures sont en train d'aider à faire de la région centrale de la Chine une destination populaire pour les investissements étrangers et locaux, ont dit de nombreuses entreprises.

Un peu plus tôt ce mois, Pfizer, la plus grande entreprise pharmaceutique du monde, avait ainsi annoncé qu'elle ouvrirait un centre de recherche-développement à Wuhan, capitale de la province du Hubei.

Pfizer n'a pas révélé le montant exact de son investissement, mais le centre de Wuhan est considéré comme le deuxième de son genre que la société établit en Chine après celui de Shanghai, qui se concentre largement sur la recherche-développement en biopharmacie et dans les initiatives d'innovation destinées à soutenir les études scientifiques dans le monde.

Le centre de Wuhan devrait aussi être la première installation pharmaceutique de ce genre ouverte dans les régions centrales de la Chine par une société pharmaceutique internationale.

« Il constituera une partie importante de nos opérations de recherche-développement au niveau mondial, aidant aussi la Chine à renforcer l'industrie biopharmaceutique dans la région », a dit Mikael Dolsten, président de Pfizer Worldwide Research and Development.

Du fait de ses coûts de laboratoire plus faibles, la région centrale de la Chine attire les entreprises internationales comme Pfizer, qui ont dû tailler dans leurs dépenses pour surmonter la crise financière internationale, ont dit les analystes.

Le Hubei est l'une des six provinces qui composent la région centrale de la Chine. Les cinq autres sont le Shanxi, l'Anhui, le Jiangxi, le Henan et le Hunan.

Cette région centrale abrite près d'un quart de la population, soit 370 millions d'habitants.

Dura nt les huit premiers mois de l'année, les capitaux qui se sont dirigés vers la région centrale de la Chine ont augmenté de 19,5% d'une année sur l'autre à 4,23 milliards de Dollars US, soit 6,41% du total des investissements directs étrangers (IED) en Chine pour la même période, d'après des chiffres du Ministère du Commerce. Ce taux de croissance est de 2% plus élevé que pour les zones Est du pays.

En avril dernier, le Conseil des Affaires d'Etat a également publié une nouvelle directive relative aux investissements étrangers, qui soulignait que les régions centrale et Ouest du pays se verraient accorder la préférence en matière de politiques financières, fiscales et d'utilisation des terrains, en tant que partie d'une stratégie destinée à réajuster la structure d'investissement de la Nation.

Outre les coûts, les entreprises internationales considèrent aussi l'accès à un vaste vivier de talents comme faisant partie intégrante de leur investissement.

« Le défi le plus important pour créer des centres de recherche-développement dans les marchés émergents comme la Chine est de trouver et développer les talents aussi rapidement que nous grossissons », a dit Jeffrey B. Kindler, Président et PDG de Pfizer.

Mais « Nous sommes très enthousiastes sur la qualité des personnes en Chine prêtes à travailler pour Pfizer. Une des raisons pour lesquelles nous sommes à Wuhan est qu'il y a là de grands centres scientifiques, avec un million d'étudiants dans les universités de la ville », a-t-il dit.

D'ici la fin de 2012, le centre de recherche-developpement de Pfizer à Wuhan recrutera plus de 200 employés, a-t-il dit.

Mais Pfizer n'est pas seul. La société américaine de produits de santé Herbalife, qui a mis les pieds en Chine en 2005, a ainsi récemment annoncé qu'elle créerait des installations d'extraction avec un investissement de 25 millions de Dollars US à Changsha, capitale de la province du Hunan.

« Changsha dispose de riches ressources en matériaux bruts pour la fabrication de produits de santé, mais une raison plus importante est que la ville bénéficie d'un emplacement géographique stratégique et offre une plateforme à la fois efficace et forte pour les fournitures et la consommation », a dit Richard P. Goudis, directeur général d'Herbalife.

Durant le deuxième trimestre de cette année, les ventes d'Herbalife sur le marché chinois ont connu une croissance de 25% d'une année sur l'autre, et le pays est l'un des dix plus grands marchés de l'entreprise.

M. Goudis a dit que la société croyait fermement que « Dans les cinq à dix années qui viennent, la Chine sera le No1, et l'usine de Changsha est un facteur très important » pour atteindre cet objectif.

Les analystes sont d'accord pour dire que la region centrale jouit de nombreux avantages, comme de riches resources, des industries coordonnées qui deviennent matures et un énorme réservoir de talents. Tous ces facteurs font de cette zone une destination plutôt attirante pour les IED.

Les provinces de la région centrale récoltent maintenant les fruits de cet afflux.les IED dans le Jiangxi pour le mois d'août seul ont ainsi augmenté de 19,83% à 3,28 milliards de Dollars US, soit 8,96% de plus que l'année dernière, faisant de la Province la première de la région centrale en termes de vomume d'investissement. En 2009, les IED ont crée environ 35% du PIB de la Province.

« Les investissements étrangers apportent des bénéfices significatifs à notre croissance économique », a dit Wu Xinxiong, gouverneur de la province du Jiangxi.

A présent, de plus en plus d'entreprises songent à transférer leurs usines vers la région centrale pour réduire les coûts du travail, dans un contexte d'une nouvelle vague d'augmentation de salaires dans les villes côtières de la Chine.

Ainsi, en août dernier, Foxconn Technology group, le plus grand fabricant mondial de produits électroniques sur contrat, a annoncé un investissement de 20 millions de Dollars US à Fengcheng, dans le Jiangxi.

Et Teco Electric and Machinery Co, de Taiwan, une très importante société de production de machineries électriques, est également en train de transférer progressivement sa base de production de machineries électriques lourdes des Etats-Unis vers Nanchang, capitale du Jiangxi. « Nous avons déjà investi un total de 30 millions de Dollars US dans cette usine. Dans les quelques années qui viennent, elle deviendra notre plus grande base de production dans le monde », a dit Xiao Ming, Vice-président de Teco.

« La main d'oeuvre et les matières brutes sont moins chères. Et cerise sur le gâteau, nous avons de bonnes propositions ici, comme des politiques préférentielles en matière d'utilisation de terrain », a-t-il dit.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Barrage des Trois Gorges : la production est en passe de dépasser les 80 milliards de KWh l'année prochaine
Chine : augmentation prochaine des prix au détail de l'essence et du diesel
Chine : Le Quotidien du peuple souligne une réforme politique étape par étape
Le Sénat français a adopté le projet de loi sur la retraite à 62 ans
Les Etats-Unis mènent une guerre monétaire
Pourquoi la Banque centrale augmente t-elle résolument son taux d'intérêt ?
Les Etats-Unis reculent dans leur dispute monétaire avec la Chine