100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 02.11.2010 18h27
Pas de grand changement des plans de la Chine sur les terres rares

Les quotas de terres rares de la Chine pour 2011 ne seront pas significativement réduits par rapport aux niveaux récents, a déclaré le 1er novembre un haut responsable du commerce, réaffirmant les efforts faits par la Chine pour rassurer les entreprises et gouvernements étrangers inquiets au sujet des approvisionnements.

Le Vice-ministre du Commerce Chen Jian a fait ces commentaires lors d'une conférence de presse après des semaines d'interrogations sur le fait de savoir si la Chine allait ou non fortement réduire ses exportations de ces métaux, qui sont utilisés dans de nombreuses applications de haute technologie.

Les commentaires de M. Chen sont arrivés après que le Vietnam et le Japon, grand consommateur de terres rares venant de Chine, se soient mis d'accord lors d'une rencontre régionale qui s'est tenue à Hanoi pour faire équipe dans l'exploitation de minéraux au Vietnam.

La Chine a de son côté réitéré sa position, disant qu'il est de son droit légitime de contrôler ses exportations et que ses clients étrangers n'ont aucune raison de s'inquiéter.

« Je ne pense pas qu'il y aura une forte réduction des quotas d'exportation », a dit M. Chen, quand on lui a demandé si la Chine réduirait ses exportations de terres rares l'année prochaine.

« La Chine a un système de gestion, mais la Chine ne pratique pas l'embargo », a-t-il dit. « Mais cela ne veut pas dire pour autant que vous pouvez acheter librement, il y aura un système de quotas – le système de quotas est une manière de gérer ».

Cette année, la Chine a réduit ses quotas d'environ 40% par rapport aux niveaux de 2009, disant qu'elle a besoin de protéger ses réserves contre une exploitation effrénée. Elle a extrait environ 120 000 tonnes de terres rares en 2008.

La Chine détient environ le tiers des reserves connues et exploitables de terres rares du monde, mais elle s'inquiète, craignant que ses stocks ne s'épuisent en quelques dizaines d'années au rythme actuel d'exploitation.

M. Chen a répété la position du gouvernement, à savoir que les efforts faits pour réguler les exporations de ces métaux étaient équitables, et qu'ils étaient aussi justifiés par des raisons liées à l'environnement.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Opération d'essais de l'oléoduc entre la Chine et la Russie
Editorial : l'Expo 2010 de Shanghai, une opportunité d'étudier le futur au milieu de défis
L'adoption du projet de loi sur la retraite en France a une grande importance pour l'Europe
Qui est vraiment Liu Xiaobo ?
Chine : Le Quotidien du peuple souligne une réforme politique étape par étape
Le Sénat français a adopté le projet de loi sur la retraite à 62 ans
Les Etats-Unis mènent une guerre monétaire