100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 16.11.2010 08h47
La Chine restreint l'achat des logements pour les individus et les institutions étrangers

Le ministère chinois du Logement et de la Construction urbaine et rurale a annoncé lundi que l'achat de maisons par les individus et les organisations étrangers en Chine serait restreint, une mesure mise en place pour lutter contre les fonds spéculatifs d'outre-mer qui pourraient entrer sur le marché immobilier.

Selon les nouvelles règles, les étrangers ne pourraient acheter qu'un logement pour leur propre usage, et ils devront fournir la preuve d'avoir travaillé en Chine pendant au moins un an avant l'achat. Les étrangers auront également besoin de fournir une déclaration écrite prouvant qu'ils n'ont pas d'autres maisons en Chine lors de leur achat.

Par ailleurs, les individus de Hong Kong, de Macao et de Taiwan doivent fournir des documents prouvant qu'ils sont en train de travailler, d'étudier ou de résider sur la partie continentale de la Chine lors de leur achat.

Les règlements annoncés par le gouvernement chinois en 2006 n'avaient pas spécifié le nombre autorisé d'achat de logements pour les individus étrangers.

Les nouvelles règles stipulent également que les organisations étrangères basées en Chine ne peuvent acheter de logements qu'à usage professionnel et non plus comme maisons résidentielles, ce qui contraste avec les règlements précédents, qui n'ont pas interdit les institutions étrangères d'acheter des maisons résidentielles à usage personnel.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Deux Europes dans la crise de la protection sociale
Chine : les recettes fiscales d'octobre en hausse de 14,8% en glissement annuel
Sarkozy forme un nouveau gouvernement en préparation de la présidentielle (ANLAYSE)
Ce que cherche à obtenir Nicolas Sarkozy en France et dans le monde
Le sourire de Barack Obama à l'Inde est-il juste de pure forme ?
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI
La Chine et la réalité : choses vues et entendues par un journaliste chinois en Europe