100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 25.11.2010 10h57
La Chine va diminuer probablement les prêts en 2011 pour endiguer la hausse des prix (expert)

Le gouvernement chinois va probablement fixer un seuil plus modeste pour les nouveaux prêts bancaires pour l'année 2011. Soit moins que les 7 500 milliards de yuans (1 130 milliards de dollars) de cette année, a affirmé Wang Jun, chercheur du Centre chinois des Echanges économiques internationaux.

Celui-ci a prévu un montant allant de 7 000 milliards à 7 500 milliards de yuans de nouveaux prêts en 2011, soit une baisse légère en tenant compte de l'inflation.

"Le gouvernement ne va pas permettre l'introduction de la même somme d'argent [ou de plus d'argent] sur le marché, car les liquidités excessives alimentent les craintes inflationnistes", a-t-il expliqué.

Les banques chinoises ont accordé environ 9 600 milliards de yuans de nouveaux prêts pour soutenir la croissance économique en 2009. Ce chiffre devrait atteindre cette année le plafond fixé par le gouvernement de 7 500 milliards de yuans, avec déjà 6 900 milliards de yuans prêtés au cours des dix premiers mois.

Les liquidités excessives ont contribué à la hausse des prix de 4,4% en octobre (un record en 25 mois) qui dépasse le seuil de 3% fixé par le gouvernement pour l'année.

La pression inflationniste a poussé le gouvernement à "éponger" les liquidités au moyen d'instruments monétaires, et à imposer une intervention administrative pour contenir les prix.

M. Wang s'attend à ce que la politique monétaire en 2011 passe d'une posture "modérément relâchée" (comme c'est le cas depuis deux ans) à "stable" pour 2011, plutôt que "resserrée".

Par ailleurs, il a éliminé la possibilité d'une chute brutale des nouveaux prêts ou d'une politique orientée vers le "resserrement", car l'économie réelle a besoin de crédits pour stimuler la croissance et assurer l'emploi.

La lutte contre l'inflation est une tâche importante, mais pas la seule, a expliqué M. Wang. Le gouvernement va continuer à chercher un équilibre entre le maintien de la croissance économique, l'accélération de la restructuration économique et la lutte contre l'inflation en 2011, a-t-il conclu.

Le gouvernement chinois prend des mesures pour combattre l'inflation

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine souhaite voir des relations saines avec le Japon (MAE)
Le Premier ministre chinois en visite officielle en Russie
Le sentiment de bonheur personnel est aussi de la responsabilité du gouvernement
La tension monte après les échanges d'artillerie entre les deux Corées
Quelle contribution les Chinois devront apporter au monde au 21ème siècle ?
Deux Europes dans la crise de la protection sociale
Sarkozy forme un nouveau gouvernement en préparation de la présidentielle (ANLAYSE)