Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 14.12.2010 13h58
Un nouvel outil pour limiter les risques de change

La Chine envisage d'autoriser des transactions d'options en Yuans sur le continent dès le premier trimestre de l'année prochaine pour offrir aux entreprises un nouvel outil leur permettant de limiter les risques liés aux changes, ont annoncé certaines sources hier.

Le régulateur chinois des changes pourrait dévoiler les règles concernant la transaction d'options en Yuans sur le continent chinois au début de l'année prochaine après avoir sollicité les avis des banques commerciales concernées, ont dit des personnes familières avec le sujet.

Ces options donneront à leurs détenteurs le droit, et non l'obligation, de vendre ou acheter un certain montant de la devise à une date spécifique et à un prix prédeterminé. Le Chicago mercantile Exchange de Chicago aux Etats-Unis a déjà commencé à échanger des options en Yuans en août 2006.

« C'est un signal que la Chine accélère le développement de son marché intérieur du Yuan et aide les entreprises locales à mieux se protéger contre les risques », a dit Kevin Zhu, trader à la Banque de Chine. « Avec les règlements transfrontières en Yuans qui deviennent de plus en plus populaires, il y a une forte demande pour des produits dérivés adossés au Yuan ».

Après une année d'essais, la Chine a étendu en juin dernier un programme de règlement commercial transfrontière adossé au Yuan à vingt provinces et municipalités, alors qu'auparavant seules Shanghai et quatre autres villes de la province du Guangdong, dans le Sud de la Chine, étaient concernées.

La Chine a débuté en 2007 les swaps de devises sur son marché interbancaire, permettant aux entreprises d'échanger leurs devises ayant fait l'objet de transactions durant une période spécifique.

La monnaie chinoise a gagné 0,12% la semaine dernière, à 6,66 Yuans pour un Dollar US, la plus forte hausse hebdomadaire en un mois, au sein de spéculations selon lesquelles la Banque Populaire de Chine pourrait augmenter les taux d'intérêt dans les mois qui viennent pour juguler l'infl ation.

Les transactions d'options en Yuans devraient, d'après certaines sources, probablement commencer après la semaine de vacances de la Fête du Printemps, qui commence le 3 février.

En août dernier, la Chine avait autorisé les actifs en Yuans amassés à l'étranger par le biais de règlements commerciaux transfrontières et les swaps de la Banque Centrale à investir sur le marché interbancaire du Continent. Les banques de compensation en Yuans de Hong Kong et Macao, les banques centrales étrangères qui ont des accords de swap avec le continent et les banques étrangères impliquées dans les règlements commerciaux transfrontières ont désormais le droit d'investir sur les marchés d'obligations interbancaires dans la limite d'un quota fixé par la Banque Populaire de Chine.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Editorial du «Quotidien du peuple»: inauguration du 12e plan quinquennal
La Chine disposée à coopérer avec l'UE sur le contrôle du commerce mondial des armes
Pourquoi y a-t-il moins d'embouteillages à Paris qu'à Beijing ?
La plupart des membres de la communauté internationale ne soutiennent pas la décision erronée du jury du prix Nobel de paix
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo
La France mène une diplomatie des « commandes » et les nouveaux pays émergents en sont la cible
Qu'est-ce qui se cache derrière le "sacre" de Liu Xiaobo ? (COMMENTAIRE)