Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 14.12.2010 16h48
Les objectifs de l'économie chinoise suggérés par le PCC pour 2011

A partir des analyses sur la situation actuelle, le PCC (Parti communiste chinois, parti chinois au pouvoir) a fixé six objectifs principaux pour l'économie chinoise en 2011 lors de sa réunion annuelle sur l'économie, du 10 au 12 décembre à Beijing.

1. Renforcer et améliorer le contrôle macroéconomique pour le fonctionnement stable et la santé de l'économie chinoise.

Il est obligatoire de maintenir les prix de marché à un niveau stable du point de vue général. Il est nécessaire de poursuivre la politique fiscale dynamique pour la croissance stable des revenus fiscaux en réduisant la taille des dépenses courantes, et de pratiquer une politique monétaire consistante en accordant les priorités de financement au développement de l'agriculture et des campagnes, à l'amélioration de la vie des paysans et au développement des PME. Il est également indispensable d'actualiser le mécanisme du taux de change afin de maintenir le RMB (monnaie chinoise) à un niveau rationnel et stable.

2. Promouvoir le développement de l'agriculture moderne pour garantir l'approvisionnement en produits agricoles.

À cet effet, il convient d'apporter un soutien politique plus important à l'agriculture en augmentant les subventions, les investissements et les allocations, en poursuivant la construction de l'infrastructure rurale, et en améliorant la qualité des champs cultivables. Il convient également d'accélérer le changement du mode de croissance de l'agriculture par la professionnalisation, la standardisation, l'intensification et l'élargissement de l'exploitation agricole.

3. Accélérer la restructuration stratégique pour renforcer la coordination et la compétitivité du développement économique.

Il faut améliorer la qualité et les performances des investissements en optimisant leur structure, en renforçant le rôle moteur de la consommation de la population, ainsi qu'en améliorant les conditions de consommation et la création de nouveaux points chauds de consommation.

4. Améliorer la qualité des services publics et rénover la gestion sociale.

Il est suggéré d'accélérer les projets de logement de garantie tels que le renouvellement des vieilles habitations dangereuses et le développement des habitations à loyer modéré. Il est aussi conseillé d'élargir le champ d'essai de la nouvelle assurance-vieillesse des campagnes, de mettre en place des fonds de pension pour les retraités des entreprises et un mécanisme de revenu minimum d'insertion, et d'élargir la couverture de l'enseignement professionnel secondaire gratuit.

5. Renforcer la réforme et accélérer le changement du mode de croissance économique.

Il faut travailler de manière approfondie sur la réforme du système de redistribution des revenus afin de combler l'écart grandissant entre les différentes classes sociales. Il faut également procéder à des études sur le prélèvement des impôts sur la valeur ajoutée dans le secteur du service, et promouvoir la réforme des taxes de ressources.

6. Élargir la coopération internationale à partir des principes de gains communs et de profits réciproques.

Il faut attacher la même importance à l'exportation qu'à l'importation, ainsi qu'à l'introduction des capitaux et à l'investissement à l'étranger, de sorte à stabiliser et à augmenter la demande extérieure. Il faut également élargir progressivement l'ouverture à l'étranger du secteur des services financiers.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Editorial du «Quotidien du peuple»: inauguration du 12e plan quinquennal
La Chine disposée à coopérer avec l'UE sur le contrôle du commerce mondial des armes
Pourquoi y a-t-il moins d'embouteillages à Paris qu'à Beijing ?
La plupart des membres de la communauté internationale ne soutiennent pas la décision erronée du jury du prix Nobel de paix
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo
La France mène une diplomatie des « commandes » et les nouveaux pays émergents en sont la cible
Qu'est-ce qui se cache derrière le "sacre" de Liu Xiaobo ? (COMMENTAIRE)