Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 15.12.2010 13h07
Chine : l'économie nationale confrontée à de nouveaux enjeux en dépit d'une croissance stable

L'économie chinoise fait face à de nouveaux défis et problèmes, malgré une croissance rapide, a jugé mardi 14 décembre Zhang Ping, directeur de la Commission d'Etat pour la Réforme et le Développement, en commentant les données économiques du mois de novembre publiés samedi dernier.

Lors d'une réunion de travail, Zhang Ping a indiqué que la reprise économique mondiale avait fléchi cette année, entravée par un taux de chômage élevé, un développement lent des industries émergeantes et un rétablissement ralenti du secteur immobilier.

De plus, l'existence de problématiques structurelles et l'apparition de nouvelles problématiques, telles que la recherche de moyens d'augmenter la rémunération des agriculteurs, d'accélérer la modernisation industrielle et de contrôler l'inflation, pèsent lourdement sur l'économie nationale, s'est inquiété le directeur de la commission.

En novembre, l'indice des prix à la consommation, le principal indicateur de l'inflation, a bondi de 5,1%, soit son niveau le plus élevé depuis 28 mois, gonflé par les prix des produits agroalimentaires.

Zhang Ping a souligné que le pays devait se préparer à de nouveaux enjeux, afin de garantir un développement économique stable et rapide.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : l'APN va continuer ses discussions sur un amendement au Code pénal
Editorial du «Quotidien du peuple»: inauguration du 12e plan quinquennal
Le football, symbole du combat de l'Afrique pour sa reconnaissance dans le monde (REPORTAGE)
Pourquoi y a-t-il moins d'embouteillages à Paris qu'à Beijing ?
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo
La plupart des membres de la communauté internationale ne soutiennent pas la décision erronée du jury du prix Nobel de paix
La France mène une diplomatie des « commandes » et les nouveaux pays émergents en sont la cible