Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 28.12.2010 08h16
Chine : les bénéfices des grandes entreprises industrielles en hausse de 49,4% pour les onze premiers mois

Les bénéfices des grandes entreprises industrielles chinoises ont augmenté de 49,4% pour les 11 premiers mois, pour atteindre 3 880 milliards de yuans (588,2 milliards de dollars), a annoncé lundi le Bureau national des statistiques (BNS).

Les bénéfices rapportés par les activités principales des entreprises ont augmenté de 38% en glissement annuel, soit 62 400 milliards de yuans de janvier à novembre, a précisé un communiqué de BNS.

Les bénéfices des entreprises étatiques et celles contrôlées par l'Etat ont augmenté de 59,1% par rapport à l'année dernière, atteignant 1 200 milliards de yuans, tandis que celles contrôlées par les collectivités ont augmenté de 34,6%, pour atteindre 68,9 milliards de yuans.

Parmi les 39 entreprises sondées, 38 ont rapporté une hausse des profits de janvier à novembre.

Les industries de l'exploitation minière des métaux ferreux et de la fonderie ont connu une croissance annuelle des bénéfices de 110%, tandis que celle des industries de l'exploitation du pétrole et du gaz a augmenté de 65,7%.

Les bénéfices des producteurs de fibres chimiques ont fait un bond de 120%. Ceux des industries de la fonderie et du pressage des métaux ferreux ont augmenté de 58,1%, tandis que ceux des métaux non-ferreux se sont élevés à 82,1%.

Les bénéfices des producteurs et fournisseurs d'électricité et de chauffage ont augmenté de 74,5%. Ceux dans les secteurs du pétrole, du coke et des combustibles nucléaires ont été multipliés par 1,1 fois par rapport à l'année précédente.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Huit touristes américains tués dans un accident de la route en Egypte
La Chine appelle au dialogue sur le dossier de la Péninsule coréenne
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher