Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 29.12.2010 08h11
La Chine et la RPDC rénovent une centrale hydroélectrique sur leur rivière frontalière

Une explosion contrôlée a détruit une digue située sur le fleuve Yalu, un cours d'eau frontalier entre la Chine et la République populaire démocratique de Corée (RPDC), alors que des équipes de travailleurs des deux pays s'empressent de rénover une centrale hydroélectrique obsolète.

L'explosion a brisé avec succès une digue de réserve longue de 273 mètres menant à la centrale hydroélectrique de Shuifeng, permettant aux ingénieurs de finir le projet de rénovation dans les délais, avant juin 2011, ont annoncé les responsables chargés du projet.

La centrale hydroélectrique de Shuifeng a été construite il y a plus de 70 ans et est restée à ce jour la plus grande centrale hydroélectrique sur le fleuve Yalu. La digue est capable de retenir 14,7 milliards de mètres cubes d'eau.

Elle a généré plus de 260 milliards de kw/h depuis le lancement d'une compagnie d'électricité par la Chine et la RPDC afin d'exploiter celle-ci en 1955, selon les chiffres officiels. L'électricité générée est partagée entre les deux pays.

Le projet de rénovation a démarré en août 2009.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : les bénéfices des grandes entreprises industrielles en hausse de 49,4% pour les onze premiers mois
Huit touristes américains tués dans un accident de la route en Egypte
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher