Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 12.01.2011 15h33
Les travaux pour le deuxième aéroport de la capitale vont débuter cette année

La construction du deuxième aéroport de la capitale devrait commencer cette année, un an plus tard que l'aviation civile ne l'avait prévu.

Le nouvel aéroport, dont la capacité prévisionnelle sera d'au moins 60 millions de passagers par an, devrait assumer une part de la pression du trafic qui pèse sur l'Aéroport International de Beijing Capitale, a dit mardi Li Jiaxiang, directeur de l'Administration de l'Aviation Civile de Chine (CAAC).

L'aéroport de la capitale est à présent le deuxième plus grand du monde en termes de trafic de passagers, après avoir accueilli 73,9 millions de passagers l'année dernière, un chiffre proche de sa capacité prévue de 76 millions de passagers d'ici 2015.

« Il est dès à présent impossible d'ajouter ne serait-ce qu'un vol supplémentaire aux horaires quotidiens très serrés de l'aéroport de la capitale ».

Toutes les préparations sont désormais en place, et la mise en oeuvre du projet n'attend que le feu vert du Conseil des Affaires de l'Etat, a dit M. Li, qui estime que les investissements nécessités pour le projet seront « d'au moins 100 milliards de Yuans » (15 milliards de Dollars US).

M. Li n'a pas donné de précisions sur l'emplacement du nouvel aéroport, mais des articles de presse précédents avaient cité les paroles de responsables de l'aviation civile selon lesquels il serait situé dans le District de Daxing, dans le Sud de Beijing.

Le deuxième aéroport de la capitale est l'un des onze nouveaux aéroports que la CAAC compte mettre en chantier en 2011.

Quelque 55 milliards de Yuans seront investis dans la construction et l'extension d'aéroports cette année, a dit M. Li. La Chine compte déjà 175 aéroports destinés à l'aviation civile.

Dans le même temps, l'administration a estimé que cette année, 290 nouveaux avions seront ajoutés à la flotte en service, tandis que 67 avions anciens seront retirés du service. La flotte devrait être étendue à 1 827 appareils, contre 1 604 à la fin de 2010, d'après les statistiques de la CAAC.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?