Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 24.01.2011 11h25
La Chine va transférer la technologie du train à grande vitesse aux Etats-Unis

Récemment, le ministère chinois des Chemins de fer a signé à Washington un « Mémorandum sur le transfert de technologie du train à grande vitesse aux termes duquel la CSR (China Southern Locomotive and Rolling Stock Industry Group) et la GE (General Electric Company) vont créer une société à capitaux mixtes et la société chinoise transférera pour la première fois aux Etats-Unis la technologie chinoise du train à grande vitesse.

Selon une source de la GE, la Société Ltd de matériel roulant Sifang relevant de la CSR transférera la technologie à la nouvelle société à capitaux mixtes et les deux parties lanceront encore des projets de coopération en matière de métro et de ligne ferroviaire légère.

Selon des sources dignes de foi, « Les fonds pour le transfert de technologie du train à grande vitesse aux Etats-Unis dépasseront les fonds pour le transfert de technologie à la Grande-Bretagne». Au début du mois de janvier, Gao Hucheng, vice-ministre chinois du Commerce, a annoncé que la Grande-Bretagne avait décidé d'adopter la technologie chinoise sur sa ligne ferroviaire à grande vitesse entre Londres et l'Ecosse. La Grande-Bretagne renoncera à la technologie allemande et française, a-t-il ajouté. Selon les calculs, le projet britannique de train à grande vitesse coûtera 50 milliards de dollars.

Antérieurement, la CSR et la GE avaient coopéré dans le domaine des locomotives diesel et 300 locomotives étaient entrées en service. En décembre dernier, la CSR a déclaré qu'elle créera avec la GE une société à capitaux mixtes et que les deux parties investiront chacune 50 millions de dollars, avec une participation de 50% des actions chacune pour construire des projets de train à grande vitesse aux Etats-Unis.

La CSR a encore laissé entendre qu'elle explorera des marchés à l'étranger et envisage de participer aux appels d'offre sur des projets américains de train à grande vitesse, par exemple en Californie, en Floride et dans l'est des Etats-Unis et dans le désert.

Selon l'analyse des experts, la nouvelle société à capitaux mixtes construira du matériel de technologie pour les deux projets de train à grande vitesse en Floride et en Californie. La technologie de base du train à grande vitesse de la CSR réside dans le système de contrôle par Internet et les Etats-Unis n'ont pas encore l'avantage technologique dans ce domaine.

Antérieurement, le groupe des transports de la GE et la Société de matériel roulant de Chengdu relevant de la CSR avaient signé un accord cadre sur la création d'une société à capitaux mixtes pour développer le système de propulsion de la locomotive diesel et des pièces de rechange.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?