Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 27.01.2011 08h47
La partie continentale de Chine et Taiwan vont se rencontrer régulièrement pour superviser leurs banques

Des régulateurs bancaires de la partie continentale de Chine et de Taiwan ont convenu d'organiser des échanges réguliers sur la supervision bancaire, pour sauvegarder la stabilité financière entre les deux rives, a indiqué mercredi un officiel de la partie continentale.

Fan Liqing, une porte-parole du Bureau du Conseil des Affaires d'Etat pour les Affaires de Taiwan, a révélé, lors d'une conférence de presse, que les grandes lignes d'un tel mécanisme ont déjà été esquissées, et que les discussions relatives au détails continuent.

Le mécanisme sera mis en place dans le cadre d'un mémorandum de compréhension (MDC), signé en 2009 par les autorités chargées de la régulation financière dans la partie continentale et Taiwan , et effectif depuis janvier 2010.

Le MDC se focalise sur la coopération dans la supervision des opérations bancaires, des titres, des marchés à terme et des assurances. Il fournit des seuils et des politiques préférentielles aux deux parties pour pénétrer leurs marché respectifs.

Le MDC devrait faciliter l'établissement des nouvelles succursales bancaires, la prise de participations et les acquisitions pour les investisseurs des deux parties.

Suite à la signature du MDC, six banques de Taiwan ont obtenu la permission d'ouvrir des succursales dans la partie continentale en 2010, dont cinq sont déjà en activité. De plus, trois banques originaires de la partie continentale ont reçu l'autorisation d'ouvrir des bureaux de représentation à Taiwan.

"Nous souhaitons que les régulateurs bancaires organisent rapidement des consultations portant sur la supervision," a dit Mme Fan.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Wu Bangguo : la Chine restera fidèle au socialisme, conformément à la loi
Funérailles de l'ancien dirigeant militaire chinois Liu Huaqing
Face aux problèmes de circulation, Guangzhou met la pédale douce
La Chine a signé des listes d'achat pour près de 100 milliards de dollars ces deux derniers mois
La cohue des transports de la Fête du Printemps fait-elle partie de la culture chinoise ?
La « révolution de jasmin » est due à la rancune de la population et à la lutte pour le pouvoir
Flatter la Chine sur le « rachat de l'Europe »