Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 28.01.2011 13h49
Beijing: la loterie de plaques d'immatriculation affecte les ventes

La première série de la loterie d'octroi de plaques d'immatriculation vient de se terminer à Beijing. Elle a cependant échoué à relancer le marché de l'automobile. Face à la chute de leurs ventes, les concessionaires et les vendeurs de voitures d'occasion ont dû adapter leur stratégie pour survivre.

La première série de la loterie d'octroi de plaques d'immatriculation vient de se terminer, et elle n'a pas permis de stimuler le marché automobile de Beijing. Les gagnants de la loterie ne sont pas pressés de choisir un véhicule, ils disposent en effet d'un délai de 6 mois pour le faire. Les concessionaires espèrent toujours pouvoir grapiller une partie des 20 mille véhicules qui devraient être achetés.

Vendeur de voiture

"Nous essayons de rentrer en contact avec les gagnants, principalement via nos clients et ceux qui souhaitent acheter une voiture.Nous leur avons envoyé des SMS, et essayons de les faire venir dans notre magasin jeter un coup d' oeil aux voitures."

La stagnation actuelle contraste fortement avec la frénésie du marché automobile du mois dernier. Personne ne sait quel sera l'effet à long terme de cette politique sur le marché automobile. Mais une chose est sûre: le destin du marché automobile est maintenant dans les mains des acheteurs, pas des vendeurs. Les ventes de voitures devrait passer de 900 mille l'an dernier à 240 mille cette année. Des gros rabais sont offerts sur certaines voitures populaires, mais cette politique ne sera clairement pas en mesure de sauver le marché. Les initiés expliquent en quoi la nouvelle politique va influer sur le marché.

Li Hongpeng

Directeur général des ventes et du marketing de BBDC

"Sur le long terme, le modèle économique de l'automobile à Beijing, un marché de grande taille, évoluera d'un marché bas de gamme à un marché haut de gamme."

Devant de telles perspectives, les vendeurs de voiture changent de stratégie, en élargissant leurs domaines d'activité et en réduisant leurs points de vente. Pour les succursales offrant une palette complète de services, le service après-vente et la maintenance seront les sources de profits. Les concessionnaires déclarent qu'en règle générale, la maintenance et les ventes comptent chacun pour 50% des bénéfices. Mais ceci devrait changer.

Zhong Yuyuan

Commercial pour Guangzhou Honda

"Si l'on se base sur l'industrie automobile des pays développées, les bénéfices générés par les services après-vente et la maintenance devraient soutenir les opérations des succursales offrant une gamme complète de services. Et petit à petit générer jusqu'à 80% des bénéfices totaux."

La nouvelle réglementation a également dévasté le secteur des ventes de voitures d'occasion de Beijing. Certains vendeurs ont renoncé, alors que d'autres ont quitté Beijing pour s'installer ailleurs.

La municipalité de Beijing a annoncé que le système de loterie du 23 décembre avait pour but de réduire les problèmes de circulation. Il devrait cette année permettre de réduire les nouvelles immatriculations de 2 tiers par rapport à 2010.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : Wu Bangguo appelle à l'application efficace de la loi
Wu Bangguo : la Chine restera fidèle au socialisme, conformément à la loi
Le rôle de la Chine dans le monde
Face aux problèmes de circulation, Guangzhou met la pédale douce
La Chine a signé des listes d'achat pour près de 100 milliards de dollars ces deux derniers mois
La cohue des transports de la Fête du Printemps fait-elle partie de la culture chinoise ?
La « révolution de jasmin » est due à la rancune de la population et à la lutte pour le pouvoir