Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 28.01.2011 15h34
Les pays du BRIC se sont exprimés au Forum de Davos

Le Forum économique mondial de Davos de cette année s'est ouvert le 26 janvier. Le nombre des patrons d' entreprise des pays du BRIC et des autres économies émergentes participant à ce forum a créé un record.

Ce qui reflète le changement des puissances réelles des économies du monde et le changement de leur influence, a dit William Verekery, responsable du département bancaire et d'investissement de la Société Nomura Holding.

Selon les chiffres du Fonds monétaire international (FMI), la croissance des nouvelles économies émergentes pourrait atteindre cette année 6,5%, tandis que celle des économies développées serait de 2,5%.

Selon l'Agence de presse Bloomberg, la valeur des fusions-acquisitions par des entreprises des pays du BRIC a augmenté de 80% en 2010, représentant 22% du volume total des fusions-acquisitions (2 230 milliards de dollars) du monde, soit un record. Dans ce chiffre, le volume des fusions-acquisitions par des entreprises des pays du BRIC à l'étranger était de 402 milliards de dollars, augmentant de 74% par rapport à 2009, plus du quadruple par rapport à il y a 5 ans.

« Nous voyons un grand changement. Les nouveaux marchés émergents connaissent une sortie plus rapide de la récession. Et les marchés en Occident doivent en dépendre pour faire des bénéfices », a dit Jeff Joerres, PDG de la Société américaine Manpower.

Nouriel Roubini, économiste américain connu, a dit d'une manière imagée: l'économie mondiale est comme un verre rempli à moitié d'eau. Il rappelle l'ensemble des nouvelles économies à la croissance rapide. L'autre moitié vide, comme les économies développées, n'a pas assez de force pour plus de croissance.

José Sergio Gabrielli, PDG de la Compagnie de Pétrole du Brésil, partage ce point de vue, disant qu'un des grands sujets de discussion du présent Forum de Davos est comment faire, face à un environnement économique en changement.

"Dans la plupart des pays développés, la croissance économique ralentit, en contraste frappant avec la croissance soutenue des pays du BRIC", a dit M. Gabrielli.
Selon les prévisions de PwC (PricewaterhouseCoopers)publié le 7 janvier, le total du PIB des 7 nouvelles économies les plus grandes du monde en 2032 dépassera celui du « G7 » ( pays développés de l' Occident).

La Russie, un des pays du BRIC, a dit franchement que la Russie fait face à un problème difficile de terrorisme et qu'elle fera tout son possible pour éliminer ces maux qui constituent la plus grande menace à l'Humanité.

L'Afrique du Sud qui vient d'entrer dans les pays du BRIC, espère que son économie se développera davantage. Rob Davies, ministre sud-africain du Commerce et de l'Industrie, a reconnu, disant lors de ce Forum que « Nous sommes une petite économie et la population de notre pays est beaucoup moins nombreuse que celle des quatre autres pays du BRIC. La croissance n'a pas atteint le niveau de ces 4 pays. Mais nous connaissons la reprise ».

L'Afrique du Sud estime que son adhésion aux pays du BRIC aidera à promouvoir sa croissance économique et à renforcer ses liens avec les nouvelles économies importantes, notamment la Chine.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?