Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 30.01.2011 17h30
Le logement à Hong Kong, le plus cher du monde

Le logement dans la Région Administrative Spéciale de Hong Kong est le plus cher du monde, alors que des taux d'intérêt réel négatifs et de fortes liquidités dopent la demande tandis que l'offre reste maigre, a dit Savills Plc dans un rapport de recherche mené sur quatre villes de première importance.

Hong Kong est donc l'endroit le plus cher, quel que soit le type de foyer, même pour les milliardaires, a dit Savills, société de conseils en immobilier, dans sa nouvelle enquête sur les villes du monde publiée vendredi.

Les prix à Hong Kong sont 55% plus élévés que ceux de Londres, qui eux mêmes sont inférieurs de 7,4% à ceux de Moscou, alors que la capitale britannique reste plus chère de 15% par rapport à New York, en valeur constante en livres sterling, d'après le rapport.

Le prix du logement d'un PDG à Hong Kong a augmenté de 148% ces cinq dernières années, contre 110% à Moscou et 47% à Londres, tandis que New York a baissé de 7%, a t-il ajouté.

Les appartements de luxe en location à Hong Kong augmentent aussi en parallèle avec un afflux d'expatriés, a dit la société de conseils.

Le Gouvernement de la RAS de Hong Kong a imposé une série de mesures l'année dernière pour tenter de juguler l'augmentation du prix des logements, y compris en relevant les droits de timbre sur les transactions à court terme et en resserrant encore les restrictions apportées aux prêts.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine envoie des transporteurs militaires pour rapatrier ses ressortissants en Libye
Evacuation de Chinois de Libye : le Premier ministre chinois adresse des messages de reconnaissance à la Grèce et à Malte
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence