Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 10.02.2011 08h27
La Chine augmente les taux d'emprunt du Fonds public du logement

Le ministère chinois du Logement et de la Construction urbaine et rurale va augmenter les taux d'emprunt du Fonds public du logement à partir de mercredi 9 février.

Le taux pour les emprunts d'une échéance de cinq ans et plus auprès du Fonds du logement passera de 4,3% à 4,5%, en hausse de 0,2 point de pourcentage, tandis que le taux pour les emprunts de cinq ans et moins s'élève de 3,75% à 4,0%, en hausse de 0,25 point de pourcentage, a indiqué le ministère dans un communiqué publié mercredi.

Cependant, dans les villes où le Fonds du logement est utilisé pour des projets de logements abordables, le taux sera 10% supérieur au taux fixé pour les emprunts d'une échéance de cinq ans et plus.

Cette hausse intervient alors que le gouvernement central a annoncé mardi l'augmentation des taux d'intérêt et des emprunts d'un an de 25 points de base afin de juguler l'inflation.

Le ministère du Logement et de la Construction urbaine et rurale a mis en oeuvre l'année dernière un projet dans 28 villes de deuxième et troisième rang visant à utiliser les capitaux publics pour le logement pour financer les projets de logements abordables.

La Chine a lancé le projet de Fonds public du logement dans les années 1990s afin d'aider les ouvriers à moyens et faibles revenus à acheter leur logement. Les employés doivent contribuer au Fonds à hauteur de 5% à 12% de leurs revenus, tandis que leurs employeurs doivent verser le même montant.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine envoie des transporteurs militaires pour rapatrier ses ressortissants en Libye
Evacuation de Chinois de Libye : le Premier ministre chinois adresse des messages de reconnaissance à la Grèce et à Malte
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence