Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 11.02.2011 13h15
Comment expliquer la pénurie de main-d'oeuvre ?

Avec les prix qui sont à la hausse en Chine, les employeurs potentiels font face à une pénurie de main- d'oeuvre. Même dans les foires à l'emploi, plusieurs postes vacants ne trouvent pas preneur, ce qui inquiète bien des entreprises.

Lao Yu gère un grand magasin de Nanjing. Il est à la recherche de personnel d'entretien et offre 1 400 yuans par mois en plus des repas et du logement. Mais très peu de chercheurs d'emploi semblent intéressés.

Lao Yu

Employeur, Nanjing, province du Jiangsu

Il y a trop de concurrence entre les employeurs mais peu de gens qui font application. Le salaire minimum fixé par le gouvernement est en fait seulement de onze cent quarante yuans. Mais je n'ai pas pu trouver un seul travailleur à ce prix.

Trois jours ont passé et Lao Yu attend toujours le prochain candidat à interviewer.

Ce qui est pire, plusieurs manufactures qui emploient de la main-d'oeuvre à bon marché déménagent à la campagne, ce qui draine les employés hors des villes.

Zhang Dingmei

Employée d'une agence de placement

Plusieurs travailleurs migrants n'ont pas besoin de venir en ville pour travailler. Beaucoup de manufactures sont juste de l'autre côté de la rue dans leur patelin natal. En plus, la main-d'oeuvre à bon marché est payée à peu près la même chose partout.

Les travailleurs migrants s'attendent maintenant à des salaires plus élevés, mais les emplois mieux payés demandent souvent de bonnes qualifications, spécialement dans la fabrication.

Yuan Linag

Directeur général, Bureau d'Andemen du marché de l'emploi des travailleurs migrants

Plusieurs manufactures font toujours face à une pénurie de main-d'oeuvre en grande partie en raison du déséquilibre entre l'offre et la demande. Les positions libres sont en général bien payées, mais la plupart des candidats n'ont pas les qualifications.

En plus du salaire, les environnements de travail influencent aussi les choix des chercheurs d'emploi.

Sun Weilin

Vice-directeur, Centre d'emploi, Qingdao

Je me souviens d'une entreprise. Elle paie seulement 800 yuans par mètre carré pour ses bureaux, mais 1 500 yuans par mètre carré pour les dortoirs des travailleurs. Les employeurs peuvent trouver un plus grand nombre de candidats en offrant de meilleures conditions de travail.

Les responsables disent qu'un environnement de travail chaleureux et une plus grande sécurité sociale pourraient aider à attirer davantage de travailleurs et soulager la pénurie de main-d'oeuvre actuelle.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : lancement de sites internet de dénonciation pour supprimer la corruption dans le système judiciaire
Chine : la banque centrale augmente les taux d'intérêt de 25 points de base
Le développement pacifique, le meilleur choix pour la Chine et le monde
L'«image de la Chine » fait l'objet de discussions lors du Forum de Davos
Les 10 raisons pour lesquelles les Etats-Unis diabolisent la Chine
Quand la « Mère Patrie » en vient à friser l'incident diplomatique...
Le rôle de la Chine dans le monde