Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 11.02.2011 14h35
Les investissements chinois aux Etats-Unis seraient-ils affectés, si Fannie Mae et Freddie Mac étaient fermées ?

Selon les médias étrangers citant plusieurs fonctionnaires du gouvernement américain, Tim Geithner, ministre américain des Finances, doit présenter ce vendredi un « livre blanc » au Congrès. Le « livre blanc » expose en détail trois projets visant à diminuer le rôle du gouvernement sur le marché des prêts hypothécaires pour le logement. L'un de ces trois projets propose que le gouvernement se retire du marché immobilier, excepté les organismes fédéraux existants. Les deux autres proposent la mise en place d'un nouveau mécanisme pouvant permettre au gouvernement d'accorder un soutien partiel au marché immobilier de seconde classe, prédominé depuis toujours par « les deux sociétés » (soit : Fannie Mae et Freddie Mac ).

Les investissements chinois pourraient-ils « s'envoler », si les Etats-Unis fermaient les deux sociétés ?

Liu Yuanchun, directeur adjoint de l'Institut de l'économie rattaché à l'Université du Peuple de Chine, a dit jeudi que du fait de la grande importance des actifs que concernent ces deux sociétés américaines, leur fermeture pourrait affecter non seulement les investisseurs étrangers, mais aussi le marché immobilier américain. Mais du fait que les Etats-Unis ont déjà annoncé le retrait des deux sociétés du marché boursier, le marché a déjà traversé une période d'assimilation des mesures politiques du gouvernement. C'est pourquoi il estime que la nouvelle politique gouvernementale concernant les deux sociétés ne devrait pas produire un trop grand impact sur le marché.

Selon M.Liu, si la Chine a acheté des titres des deux sociétés, elle ne vise pas seulement des retours, mais aussi des intérêts à long terme d'un point de vue stratégique.

Tan Yaling, directrice de l'institut d'Etudes sur les devises et les investissements, juge peu probable que les investissements chinois dans les deux sociétés s'envolent. Selon elle, le nombre des titres des deux sociétés est très important, cela touche au crédit du gouvernement américain et à l'image de leur pays. Les Etats-Unis ne sauraient pas prendre des décisions à la légère et peuvent adopter des mesures responsables envers le marché. Elle a proposé qu'à la suite d'une reprise du marché immobilier aux Etats-Unis, la Chine ajuste ses mesures stratégiques, en fonction des changements du marché.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?