Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 12.02.2011 16h19
Le Directeur du FMI appelle à un plus grand rôle du Yuan

Le Directeur général du Fonds Monétaire International (FMI), Dominique Strauss-Kahn, a déclaré jeudi que le Yuan chinois devrait se voir accorder un plus grand rôle au sein d'un système monétaire international restructuré.

M. Strauss-Kahn, s'exprimant depuis le siège du FMI à Washington DC, a dit que le fait d'ajouter des monnaies d'économies émergentes comme le Yuan au panier de devises que le FMI gère bénéficierait au système mondial et créerait davantage de stabilité.

Il a averti que sans ajustements du système monétaire mondial, le monde pourrait continuer à semer les graines de la prochaine crise, insistant sur les déséquilibres économiques grandissants, les flux de capitaux, vastes et volatiles, la pression due aux taux de change et les excès de réserves en croissance rapide. Les remarques de M. Strauss-Kahn sur le Yuan ne marquent pas un changement de politique de la part du FMI, qui a toujours insisté pour davantage de participation de la Chine à l'économie mondiale, mais toutefois cela élargit encore la position de l'organisation.

La date à laquelle cette déclaration a été faite n'est pas sans signification, car elle arrive à quelque temps de la rencontre la semaine prochaine à Paris des responsables des finances du G20, composé de pays développés et de pays en développement.

M. Strauss-Kahn a dit qu'il espérait aussi un plus grand rôle des Droits de Tirage Spéciaux du FMI en tant qu'unité de compte, tout en précisant que cela prendrait du temps et un important montant de coopération internationale pour que cela fonctionne.

Les DTS sont composés du Dollar américain, de la Livre sterling britannique, de l'Euro et du Yen japonais.

« Accroitre le rôle des DTS nécessiterait clairement un progrès majeur dans la politique de coordination internationale », a t-il dit. « Pour cette raison, je pense que le système mondial de réserves en actifs ne doit évoluer que progressivement, et en même temps que des changements dans l'économie mondiale ».

D'après lui, la refonte du système monétaire mondial pourrait stimuler la reprise économique et permettre d'éviter de futures crises.

Le discours de M. Strauss-Kahn intervient alors que le débat sur le statut du Dollar US en tant que principale monnaie de réseve mondiale devrait s'intensifier lors des discussions du G20, en particulier du fait que ce sont les économies des pays émergents qui fournissent le gros de la crosissance mondiale.

« Selon moi, des réformes du système monétaire international qui nous permettraient de toucher aux racines de ces déséquilibres pourraient stimuler la reprise et renforcer la capacité du système à prévenir des crises futures », a dit M. Strauss-Kahn.

Mais inclure le Yuan dans les DTS ne sera pas chose aisée.

Un des obstacles à cela est que le Yuan n'est pas librement échangeable, quand bien même Beijing vient d'étendre un programme pilote destiné à encourager l'utilisation de sa monnaie dans les échanges trans-frontières, dans ce que les économistes appellent une partie de sa stratégie pour améliorer le profil de la devise.

En fait, les DTS ne sont pas une monnaie en soi, mais une unité de compte du FMI.

Ils ne sont utilisés en tant qu'actif de réserve seulement par les banques centrales et ne sont pas disponibles dans le secteur privé.

Le Conseil d'Administration du FMI s'est cependant montré prudent quant à l'attribution d'un plus grand rôle aux DTS, disant que cela « ne saurait remplacer des efforts continus pour renforcer la stabilité du système monétaire international.

Pour autant, ses membres ont reconnu qu'« un rôle renforcé des DTS pourrait potentiellement contribuer à la stabilité à long terme du système monétaire mondial ».

Un document du FMI publié en même temps que le discours de M. Strauss-Kahn a dit que le Dollar US demeurerait la plus importante monnaie de réserve mondiale « dans un futur prévisible ».

Mais le document a également précisé qu'il y avait de l'espace dans le système pour les DTS afin de réduire la volatilité des monnaies et d'assurer que les pays puissent avoir plus facilement accès à des financements en devises durant les crises. Il a dit aussi qu'utiliser les DTS pour fixer les prix du commerce mondial pourrait offrir un rempart contre la volatilité des taux de change, tandis que l'émission d'obligations libellées en DTS pourrait créer une classe potentiellement nouvelle d'actifs de réserve qui pourraient impliquer le secteur privé.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?