Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 16.02.2011 09h03
Un vice-PM chinois appelle à créer un environnement sain pour la coopération économique sino-américaine

Le vice-Premier ministre chinois Wang Qishan s'est engagé mardi à créer un environnement sain pour la coopération entre les entreprises chinoises et américaines lors de sa rencontre avec une délégation commerciale américaine.

M. Wang a loué à cette occasion la contribution des milieux d'affaire américains au développement sain des relations sino-américaines, en soulignant que les milieux d'affaires étaient une part importante de la coopération commerciale bilatérale, et que la multiplication des échanges entre les hommes d'affaires des deux pays aiderait à promouvoir cette coopération.

John Mack, le président du Conseil d'administration de Morgan Stanley et chef de la délégation, a indiqué de son côté que les milieux d'affaire américains allaient renforcer leurs échanges et leur coopération avec leurs homologues chinois et jouer un rôle positif pour un développement sain des relations bilatérales.

Parmi les membres de la délégation américaine, figurent des chefs de grandes entreprises, dont General Motors. Cette délégation a effectué une visite en Chine du 13 au 16 février pour des activités d'échanges non officielles avec des entrepreneurs chinois, dont la China National Offshore Oil Corporation et le groupe CITIC, selon des sources du Conseil chinois pour la promotion du commerce international.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les conséquences heureuses d'une lettre d'une handicapée à Wen Jiabao
Chine : le commerce extérieur du Xinjiang a plus que triplé entre 2006-2010
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence
Les microblogs sont un moyen, pas une fin en soi
Le développement pacifique, le meilleur choix pour la Chine et le monde
L'«image de la Chine » fait l'objet de discussions lors du Forum de Davos
Les 10 raisons pour lesquelles les Etats-Unis diabolisent la Chine