Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 18.02.2011 15h14
Les trains à grande vitesse chinois arrivent sur le marché britannique

La Grande-Bretagne louera ou achètera des trains à grande vitesse produits par CSR Corporation, a rapporté jeudi le 21st Century Business Herald.

Un cadre supérieur du producteur chinois de trains à grande vitesse a en effet confié au journal que la Grande-Bretagne songeait à adopter la technologie chinoise du rail à grande vitesse.

Gao Hucheng, représentant chinois pour le commerce international qui a accompagné le Vice premier-ministre Li Keqiang lors de sa récente visite en Europe, avait révélé le 12 janvier dernier que le Premier Ministre britannique David Cameron avait affiché sa volonté de coopérer avec la Chine pour la construction d'infrastructures et de voies à grande vitesse au Royaume-Uni. La Chine a fait montre d'une attitude positive sur ce plan.

CSR louera donc une série de matériels roulants à la Grande-Bretagne pour la reconstruction de son réseau ferré à grande vitesse et discutera des plans de conception des nouveaux trains. Une co-entreprise pourrait être établie au fur et à mesure de l'approfondissement de la coopération, a dit l'article.

Après avoir réussi à briser la glace sur le marché américain, c'est la première fois que la technique chinoise du rail à grande vitesse entre sur le marché britannique. C'est aussi un signe que le Gouvernement britannique est en train d'alléger progressivement ses restrictions sur les importations de technologie en provenance de Chine, a dit le journal.

Le Gouvernement britannique envisage de construire des voies ferrées à grande vitesse dans le pays pendant les quinze prochaines années et favoriserait la construction de trains atteignant une vitesse maximale de 362 km/h, toujours d'après le journal.

Le projet britannique de train à grande vitesse aura besoin d'environ 120 trains. Les acheter auprès de fabricants allemands ou japonais coûterait au total 4 milliards de Livres (soit plus de 6 milliards de Dollars US), alors qu'une location ne coûterait que moins d'un tiers de ce prix.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?