Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 21.02.2011 13h09
La Chine est un moteur important de la croissance mondiale (président kazakh)

La réussite du développement économique de la Chine est une force motrice importante pour la croissance de l'économie mondiale, a déclaré le président Kazakh Noursultan Nazarbaïev, dans une interview accordée récemment à la Chine, à la veille de sa visite d'Etat en Chine prévue du 21 au 23 février.

Au cours des dernières décennies, le développement de la Chine a fait de grands essors dans divers domaines clés, a noté le président kazakh.

Le Kazakhstan et la Chine sont deux pays voisins qui maintiennent une coopération étroite dans les domaines économique et politique, a-t-il indiqué.

Il y a actuellement plus de 1.000 entreprises chinoises au Kazakhstan, qui coopèrent avec leurs homologues kazakhs pour construire des oléoducs et des gazoducs, des autoroutes, des centrales hydrauliques et des usines, entre autres. Les dernières statistiques montrent que le commerce entre les deux pays a preque doublé en 2010 pour dépasser 20 milliards de dollars, a noté le président Nazarbaïev.

Le Kazakhstan espère approfondir à l'avenir sa coopération avec la Chine, en accordant la priorité aux domaines tels que la haute technologie et la construction de chemin de fer et d'autoroutes, a ajouté le président.

Durant sa visite en Chine, les deux parties doivent signer une série d'accords sur l'énergie alternative, l'industrie chimique ainsi que des projets dans les secteurs du pétrole et du gaz naturel, selon lui.

Quant à la coopération dans le cadre de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS), le président Nazarbaïev a souligné qu'en tant que défenseur de la sécurité et de la stabilité de la région, l'OCS a vu son rôle s'accroître, et que la Chine a apporté des contributions importantes à la consolidation de la sécurité régionale et mondiale.

Le réglement des problèmes de frontière entre les pays membres à travers le dialogue est le succès principal de l'OCS, a-t-il affirmé, estimant qu'il aiderait à renforcer la confiance mutuelle et à élargir la coopération multilatérale et bilatérale entre les membres de l'organisation.

La coopération économique dans le cadre de l'OCS est également importante, car les principaux problèmes sociaux et économiques dans la région ne peuvent être réglés qu'à travers les efforts conjoints de toutes les parties concernées, a-t-il indiqué.

L'OCS, établie en 2001, regroupe six pays membres : la Chine, le Kazakhstan, le Kirghizistan, la Russie, le Tadjikistan et l'Ouzbékistan. Le Kazakhstan, qui assure cette année la présidence tournante de l'OCS, doit organiser un sommet de l'OCS le 15 juin à Astana, capitale du Kazakhstan, pour passer en revue le développement de l'organisation depuis dix ans, et déterminer ses missions futures.

Dans les dix ans à venir, l'OCS devrait exploiter son potentiel et coordonner les intérêts des producteurs, transporteurs et consommateurs d'énergie, a indiqué le président Nazarbaïev.

Les membres de l'organisation chercheront également une perspective large pour leur coopération dans les domaines tels que la culture, le tourisme, l'éducation et les sports, a-t-il dit, et d'ajouter que le Kazakhstan s'engage à faire de son mieux pour développer l'OCS et améliorer son efficacité.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : pas de protéine de cuir dans le lait (ministère)
Wen Jiabao : la Chine va rationaliser son industrie des terres rares
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence
Les microblogs sont un moyen, pas une fin en soi