Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 23.02.2011 12h39
La Chine dénonce l'obstruction américaine dans l'affaire Huawei

Beijing a accusé Washington d'avoir bloqué des investissements chinois dans des entreprises américaines après que le fabricant chinois de matériels de télécommunications Huawei ait dû renoncer à acquérir des actifs du fournisseur de technologies de serveurs américain 3Leaf.

Le Ministère du Commerce a déclaré que « la partie américaine a utilisé toutes les excuses imaginables, y compris la sécurité nationale, pour se livrer à de l'obstruction et à des interférences dans les activités commerciales et d'investissement des entreprises chinoises aux Etats-Unis ».

« L'acquisition des actifs de technologie de 3Leaf par Huawei était un acte commercial normal, Huawei suivant les règles de l'économie de marché et agissant pour les besoins de son propre développement. Nous exprimons nos regrets au sujet de ce qui vient de se passer », a dit un fonctionnaire anonyme, dans un communiqué publié sur le site internet du Ministère (www.mofcom.gov.cn).

« D'une certaine façon, cette obstruction et cette interférence affectent la coopération économique et commerciale entre la Chine et les Etats-Unis », a dit le Ministère, qui encourage les entreprises chinoises à s'étendre à l'étranger.

Le Ministère a dit qu'il espérait que les « parties concernées » aux Etats-Unis « abandonneraient leurs préjugés, éviteraient les mesures protectionnistes et traiteraient convenablement les investissements en provenance de Chine ou d'autres pays » avec une attitude équitable, juste et ouverte.

« Nous pensons qu'un environnement d'investissement ouvert, juste et transparent, est bon pour la croissance économique », tant de la Chine que des Etats-Unis, et que cela peut faciliter la reprise de l'économie mondiale, a dit le Ministère.

Huawei avait acheté des actifs de 3Leaf pour 2 millions de Dollars US en mai de l'année dernière, mais la société chinoise avait déclaré ensuite que le Comité sur les Investissements Etrangers aux Etats-Unis lui avait conseillé d'y renoncer.

Huawei avait déjà dû renoncer à une offre sur 3Com en 2008 pour des raisons de sécurité. Et en 2010, des législateurs américains du Parti Républicain avaient soulevé des questions de sécurité nationale au sujet du souhait de Huawei de fournir des équipements de téléphonie mobile à Sprint Nextel Corp.

Huawei est le troisième fabricant mondial d'appareils de téléphonie mobile après Ericsson et Nokia Siemens Networks. Quant au Comité sur les Investissements Etrangers aux Etats-Unis, c'est un panel gouvernemental américain qui examine les accords pouvant avoir des implications en matière de sécurité nationale.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?