Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 02.03.2011 08h17
Coup d'envoi des travaux de la première ligne à sustentation magnétique sous brevet chinois

La Chine possèdera bientôt sa première ligne à sustentation magnétique brevetée, avec le début des travaux de construction de la S1 le 28 février à Beijing. Il s'agira de la deuxième ligne de transport de ce genre au monde. La Chine a donc rattrapé le meilleur savoir-faire international dans le domaine.

Par rapport aux trains circulant sur les chemins de fer traditionnels, les trains à sustentation magnétique sont caractérisés par leur faible bruit, de faibles vibrations, la propreté, la capacité de franchissement de courbes de rayon réduit et de pentes plus fortes.

D'après le plan, la ligne S1 sera achevée début 2013 et mise en service à titre d'essai. Le prototype de train de troisième génération a déjà circulé sans encombre sur 60 000 km d'une ligne expérimentale. La capacité de charge maximale du train atteint quinze tonnes.

Cette technique a été mise au point conjointement par l'université des Sciences et Techniques pour la défense nationale et le groupe des Technologies à sustentation magnétique de Beijing. Depuis les années 1980, Chang Wensen, surnommé le « père de la technique à sustentation magnétique de Chine », professeur de l'université, a guidé son équipe de recherche pour surmonter les difficultés techniques de la lévitation magnétique. En 1999, l'université et le groupe de Beijing ont commencé à coopérer dans les techniques relatives à la sustentation magnétique à vitesse moyenne et basse. Ce projet scientifique majeur a été inscrit dans le XIe plan quinquennal (2006-2010). Avec le concours de dix-sept instituts de recherche et entreprises de Chine, ces deux parties ont développé un train de troisième génération et deux lignes expérimentales. Les équipements clés peuvent être fabriqués par la Chine.

« Le champ magnétique dans un train à lévitation est équivalent ou inférieur à celui des appareils électroménagers, dit Li Jie, directeur du centre de recherche des technologies à sustentation magnétique de l'université des Sciences et Techniques pour la défense nationale. Son coût par kilomètre est légèrement supérieur à celui du rail léger, mais bien inférieur à celui du métro. Le développement des lignes de transport à sustentation magnétique jouera un rôle très important dans l'atténuation des embouteillages urbains, l'économie d'énergie et la réduction des émissions polluantes, le développement vert, ainsi que le développement des secteurs autonomes haut de gamme ».

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine envoie des transporteurs militaires pour rapatrier ses ressortissants en Libye
Evacuation de Chinois de Libye : le Premier ministre chinois adresse des messages de reconnaissance à la Grèce et à Malte
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence