Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 04.03.2011 13h51
Chute de l'indice composite chinois des produits non-manufacturiers en février

Le secteur non-manufacturier chinois a ralenti en février. Les chiffres montrent que l'indice composite de l'activité non-manufacturière a atteint son plus bas depuis 2 ans, avec une valeur de 44,1 le mois dernier.

L'indice composite de l'activité non-manufacturière de février a été de 44.1%, une baisse de 12.3 points de pourcentage par rapport au mois de janvier. C'est la 1ère fois cette année que l'indice descend en-dessous des 50%, ce qui indique une contraction de l'activité. L'indice a pour but de fournir un instantané de l'état du secteur des services, qui compte pour un peu moins de 45% de l'économie chinoise, ce qui est beaucoup mois que dans les pays développés.

Cai Jin, vice-président

Fédération chinoise de la logistique et des achats

"En excluant les facteurs saisonniers, les chiffres de ce mois sont en réalité normaux. Depuis que nous avons commencé à publier les chiffres en 2007, tous les indices du mois de février étaient sous les 50."

L'indice diminue donc tous les mois de février, car de nombreuses activités de services s'arrêtent à l'occasion des congés du Nouvel An lunaire. Le nouveau sous-indice pour le secteur de la construction a chuté à 37,3% en février. C'est le second mois consécutif en dessous des 50% standards, ce qui montre la faible demande de logements après les mesures prises par le gouvernement pour reprendre le contrôle du marché immobilier.

Cai Jin, vice-président

Fédération chinoise de la logistique et des achats

"Nous avons également des chiffres qui montrent le potentiel de croissance des secteurs de la construction et des services en Chine. D'après ces chiffres, nous pensons que l'industrie chinoise de la construction et des services sera active en mars."

Le sous-indice des prix des facteurs de production est tombé d'un cran en février à 64,5, alors que l'indice de mesure des prix des services est monté à 55,8, montrant que la tension inflationniste restait élevée.

Ces résultats font suite à une série de mesures d'indices composites manufacturiers montrant que les prix des facteurs de production des usines ont atteint leur valeur la plus élevée depuis 3 mois en février, et ce malgré le ralentissement des activités manufacturières qui sont à leur plus bas niveau depuis les 6 derniers mois.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Arrivée à Beijing de la première délégation de la CCPPC
La Chine envoie des transporteurs militaires pour rapatrier ses ressortissants en Libye
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence