Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 04.03.2011 16h22
Expert chinois : il est trop tôt pour dire que la Chine possède un modèle de croissance unique

Il est trop tôt pour dire que la Chine possède son propre modèle de croissance économique unique, car le pays traverse toujours un stade précoce de son développement, a déclaré un expert reconnu en théorie marxiste.

Yi Junqing, le directeur du Bureau central d'Edition et de Traduction de Documents, un cercle de réflexion important en Chine, a expliqué dans la dernière édition de China News Week que le pays est dans un stade précoce de son développement.

L'Assemblée populaire nationale de Chine (APN, le Parlement chinois) va tenir sa session annuelle samedi. Les législateurs vont examiner et approuver le programme de développement national pour les cinq prochaines années.

Si la Chine n'avait pas résolu des problèmes relatifs au niveau de vie du peuple, le pays ferait face à de grands défis, a annoncé M.Yi lors de son interview publiée jeudi dans le magazine.

"Si la Chine possède un modèle unique de développement, celui-ci n'est pas encore complètement établi", a-t-il fait savoir.

Le pays est engagé sur le plan international, partageant les risques et les problèmes d'autres pays, mais celui-ci n'a pas réellement bénéficié de la distribution des ressources mondiales, a précisé le directeur.

Malgré que la croissance économique du pays soit largement reconnue, la culture et les valeurs de la Chine n'ont toujours pas été acceptées comme le montrent les critiques persistantes sur le "péril chinois", a-t-il ajouté.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Arrivée à Beijing de la première délégation de la CCPPC
La Chine envoie des transporteurs militaires pour rapatrier ses ressortissants en Libye
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence