Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 09.03.2011 16h02
La Chine va dépenser 197 milliards de dollars dans la construction de logements à prix abordable en 2011

La Chine va investir 1 300 milliards de yuans (196,9 milliards de dollars) dans la construction de 10 millions de logements à prix abordable (LPA) en 2011, a annoncé mercredi Qi Ji, vice-ministre chinois du Logement et du Développement urbain et rural.

Sur ce total, 500 milliards de yuans seront alloués par les gouvernements central et locaux, et le reste doit été collecté auprès des institutions publiques et des entreprises, a indiqué Qi Ji, lors d'une conférence de presse en marge de la session annuelle de l'Assemblée populaire nationale (APN, parlement chinois).

"Ce que nous voulons souligner, c'est qu'au moins 10% des revenus nets générés par les ventes de terrains des gouvernements locaux doivent être investis dans des projets de construction de LPA", a-t-il fait remarquer.

Il a exhorté les gouvernements locaux à accorder la priorité à la construction de LPA dans l'utilisation de près de 200 milliards de yuans rapportés par l'émission des obligations des gouvernements locaux.

Un total de quatre millions de logements de mauvaise qualité seront rénovés cette année dans le cadre de ce programme de construction de 10 millions de LPA qui nécessite un investissement de 500 milliards de yuans, dont 40 milliards de yuans seront financés par le gouvernement central.

Celui-ci s'est efforcé de ralentir la flambée des prix des logements ces dernières années, une question qui suscite de vives plaintes publiques dans les grandes villes chinoises, où les prix de l'immobilier restent encore très élevés.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : rassemblement pour la Journée mondiale de la femme
Des dirigeants chinois appellent à se préparer à surmonter des difficultés et des risques
Priorité à la prospérité de la population
L'augmentation du budget de l'armée chinoise est irréprochable
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...