Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 11.03.2011 08h29
Warren Buffett table sur l'aviation, émettant une grosse commande de 6,7 milliards d'USD

NetJets, opérateur d'avions d'affaires sous la bannière de Warren Buffett, a déclaré début mars avoir passé commande de 120 avions à la société canadienne Bombardier, pour une valeur globale de 6,7 milliards d'USD. Il s'agit à la fois de la plus grande commande enregistrée par le groupe Bombardier, mais aussi par le secteur mondial de l'aviation générale.

Les avions d'affaires, ou avions administratifs, sont des appareils de moins de 9 tonnes équipés de 4 à 10 sièges.

Encouragé par la commande de Warren Buffett, le cours de l'action Bombardier a connu une hausse continue la semaine dernière, s'approchant de son niveau record pour les huit dernières années. La hausse a dépassé 7 % le 2 mars, jour de l'annonce.

Lors d'une interview accordée à la chaîne CNBC, Warren Buffett a avoué qu'il était optimiste pour l'avenir de l'aviation générale.

Pour lui, la croissance de la demande est évidente, notamment cette année. Il est vrai que la commande est déjà colossale, mais il prévoit d'investir encore plus dans le secteur.

Warren Buffett pense en fait à acquérir des concurrents à sa hauteur afin de poursuivre le développement de ses affaires dans l'aviation générale. Avec près de 40 milliards d'USD à sa disposition, Warren Buffett a écrit dans une lettre ouverte destinée à ses actionnaires qu'il s'apprête à lancer une série de projets d'acquisitions formidables.

Il est important de noter que parallèlement à la réception de cette énorme commande, Bombardier Aerospace, succursale du groupe Bombardier, a noué un accord de location d'avions pour une valeur de 8 milliards d'USD avec BICC finances et prêts, et son grand actionnaire BICC (Banque d'industrie et de commerce de Chine).

Selon le Wall Street Journal, il s'agit du deuxième accord établi entre le groupe Bombardier et une grande banque chinoise. Ceci annonce une attention pour le marché chinois en plein essor. Le premier accord du genre a été établi en 2010 entre Bombardier et la filiale prêts de la Banque du développement de la Chine, pour une valeur de 3,85 milliards d'USD.

Par ailleurs, le potentiel du secteur de l'aviation générale présente également des opportunités pour les sociétés chinoises. Selon une information récente, Aviation générale du groupe AVIC (Aviation Industry Corporation of China) prendra une participation dans le fabricant d'avions Cirrus Industries. Selon l'accord, AVIC s'appropriera les technologies de Cirrus, notamment le savoir-faire dans la fabrication de petits avions pour les particuliers.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Alerte au tsunami suite à un séisme au Japon, mais la Chine est en sécurité
Chine : rassemblement pour la Journée mondiale de la femme
Priorité à la prospérité de la population
L'augmentation du budget de l'armée chinoise est irréprochable
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...