Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 31.03.2011 16h33
Internationalisation du Renminbi : le monde entier attend

L'internationalisation progressive du Renminbi profitera aux marchés financiers mondiaux, mais il faudra tenir compte des leçons des autres.

Le séminaire du G20 sur la refonte du système monétaire mondial se tient aujourd'hui dans la ville de Nanjing, dans l'Est de la Chine. Etant donné la pression étrangère croissante pour une réévaluation du Renminbi, la politique chinoise des changes et le rôle du Renminbi dans un système mondial multi-devises seront probablement discutés lors de cette réunion.

Une semaine avant la rencontre, le taux de change entre le Yuan et le Dollar US a atteint son plus haut niveau depuis 2005. plus tôt, le 4 janvier dernier, la Banque Mondiale avait émis ses premières obligations libellées en Renminbi. Elle collectera 500 millions de Yuans (76 millions de Dollars US) de cette émission d'obligations à deux ans au taux d'intérêt nominal de 0,95%.

Ces obligations visent à promouvoir l'utilisation de la monnaie chinoise sur les marchés internationaux. La Banque Mondiale, en tant qu'institution financière internationale de renom, a soutenu le développement d'un marché de la devise chinoise avec cette émission. Cela a aussi renforcé la signification du Renminbi pour les investisseurs internationaux. Cette émission a également enrichi la variété des obligations libellées en devises et offert davantage de liquidités sur le marché.

Aujourd'hui, la plupart des monnaies internationales développées ont réalisé leur internationalisation à divers degrés. A part le Dollar US, qui est la devise la plus largement utilisée dans les échanges internationaux, les comptes et les réserves officielles, il existe d'autres devises internationales comme l'Euro, le Yen japonais ou la Livre britannique. D'autres monnaies, comme le Dollar australien, le Franc suisse, le Dollar canadien, etc., ont moins d'influence mais jouent toujours un rôle dans certaines zones.

Quand on regarde en arrière, le Dollar US, l'Euro et le Yen ont adopté un choix et des caractéristiques différents quand ils se sont transformés de monnaie nationale en devise internationale.

En 1944, les Accords de Bretton Woods ont établi un système de taux de change international indexé, basé sur le lien entre le Dollar US et les réserves en or, qui est devenu le système monétaire international de base.

Sur la base du Plan Marshall, les Etats-Unis ont fourni des aides et prêts non remboursables à certains pays d'Europe et d'Asie, ce qui a également aidé le Dollar US à devenir une monnaie internationale.

Bien que le Système de Bretton Woods se soit effondré dans les années 1970, le Dollar US joue toujours un rôle significatif dans le système de monnaie de crédit d'Etat.

Le Yen s'est internationalisé d'une autre manière. Le Japon a tiré avantage du fait d'être la deuxième plus grande économie du monde pour prêter et investir avec le Yen. Avec les pays d'Asie, il a fortement recommandé d'utiliser le Yen dans les comptes pour les échanges transfrontières.

A la fin des années 1980, le Yen est devenu de plus en plus utilisé pour le commerce, les investissements directes et les prêts transfrontières en Asie. Le récent séisme et le tsunami qui a suivi au Japon ont accru la volatilité du Yen, reflétant son importance pour la stabilité économique et financière mondiale.

Quant à l'Euro, il est unique en ce qu'il est une monnaie qui dépasse les souverainetés nationales, c'est une innovation monétaire radicale, et son développement s'est fondé sur l'énorme volume de commerce de l'eurozone.

Sa part dans les réserves mondiales de devises augmente progressivement, et son influence internationale fait de même. On estime que l'Euro représente actuellement 26,5% des réserves mondiales, contre 17,9% en 1999. Mais du fait que la puissance globale de l'eurozone reste toujours un peu derrière celle des Etats-Unis, le statut de l'Euro reste toujours inférieur à celui du Dollar US dans le système monétaire international.
Je pense que la Chine peut tirer les leçons de l'internationalisation du Dollar US, de l'Euro et du Yen.

L'internationalisation de ces trois monnaies est étroitement liée aux règlements commerciaux internationaux, parce que le commerce est la façon la plus efficace et la plus directe pour les autres pays d'accepter une devise, et que le règlement commercial est une bonne façon de construire la confiance.

Le commerce international offre un avantage naturel à la promotion de l'internationalisation du Renminbi.

Qui plus est, l'internationalisation du Renminbi peut commencer par la régionalisation. Dans le processus d'internationalisation de l'Euro et du Yen, ces deux monnaies sont d'abord devenues des monnaies régionales. Depuis la crise financière des années 1990, les pays de l'Asie du Sud-Est ont compris le risque qu'il y a à trop dépendre du Dollar US. Le Renminbi peut progressivement servir pour les règlements et servir de réserve en Asie, et ensuite progresser pour devenir une monnaie internationale.

Cependant, il nous faut aussi faire attention aux risques d'une internationalisation monétaire pour l'économie domestique et le marché financier, ainsi qu'à son impact sur l'efficacité et l'autonomie des politiques macro-économiques. Dès qu'une monnaie devient internationale, des forces mondiales ont un impact sur la monnaie. Donc, en ce qui concerne le processus d'internationalisation du Renminbi, la Chine devrait procéder pas à pas, afin de contrôler les risques et d'assurer l'efficacité de ses politiques.

Les obligations libellées en Renminbi émises par la Banque Mondiale témoignent que le marché de la monnaie chinoise devient de plus en plus populaire au niveau mondial. On peut prédire que le marché offshore du Renminbi va se développer plus rapidement dans l'avenir, avec un rôle international plus complet, en termes d'évaluation, de circulation, d'investissement et de réserve internationaux, et avec une capacité de marché accrue. Mais nous devons aussi être conscients des risques que cela peut apporter. Par exemple, dans l'anticipation d'une réévaluation du Renminbi, il pourrait y avoir un fort montant de capitaux internationaux se déversant sur le marché de Hong Kong, ajoutant de la pression sur le Renminbi et les règlements transfrontières.

Le marché offshore pourrait avoir un fort impact sur le taux de change et les taux d'intérêt de la Chine. Par conséquent, nous devons faire attention à accroitre notre compétitivité tout en contrôlant les risques, afin de favoriser l'émergence d'un système financier sain.

L'auteur, Lu Chenxi, est chercheur au Système Commercial des Changes de Chine.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?