Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 01.04.2011 09h39
Le G20 se réunit en Chine pour débattre sur la réforme du système monétaire international (AVANT PAPIER)

Le G20 se réunit jeudi à Nanjing, en Chine, autour d'un séminaire de haut niveau pour débattre sur le système monétaire international (SMI), un sujet sensible qui repose sur une coordination internationale plus étroite.

Le président français Nicolas Sarkozy et le vice-Premier ministre chinois Wang Qishan doivent participer à l'ouverture de ce séminaire, selon le programme communiqué par les autorités françaises.

Ce séminaire d'une journée doit s'organiser en deux sessions de travail parallèles portant respectivement sur la gestion des flux de capitaux et la gestion mondiale des liquidités.

"Depuis 1990, les pays émergents ont connu 42 épisodes de retraits brutaux des capitaux internationaux, mettant en péril leur stabilité et leur croissance", avait observé le chef de l'Etat français.

Selon M. Sarkozy, la France plaide pour la mise en place des instruments qui évitent la volatilité excessive des monnaies, l'accumulation des déséquilibres, la recherche d'un niveau plus élevé de réserves de change par les pays émergents qui ont été confrontés à des retraits brutaux et massifs de capitaux internationaux.

A cet égard, les participants au séminaire de Nanjing doivent aborder les mesures de gérer les capitaux potentiellement déstabilisateurs, et la création d'un réseau mondial de sécurité financière.

Ils doivent évoquer le rôle des droits de tirage spéciaux (DTS), un instrument monétaire international, créé par le Fonds monétaire international (FMI) en 1969 pour compléter les réserves officielles existantes des pays membres.

Les DTS sont déterminés à partir d'un panier de monnaies majeures largement utilisées pour le commerce international et les marchés financiers. Pour le moment, ce panier est constitué du dollar américain, de l'euro, du yen japonais, et de la livre sterling.

En février, le directeur général du FMI, Dominique Strauss-Kahn, s'est prononcé pour un élargissement du panier qui compose les DTS aux monnaies de plusieurs pays émergents, dont la Chine.

En 2009, le gouverneur de la Banque centrale chinoise, Zhou Xiaochuan, avait plaidé pour mettre en avant le rôle des DTS, qui possèdent des caractéristiques et le potentiel d'une monnaie de réserve supranationale.

Le séminaire de Nanjing réunit les ministres des Finances et les gouverneurs des membres du G20, les dirigeants de quatre institutions internationales (ONU, FMI, Banque mondiale, OCDE), les représentants d'une dizaine de pays invités, ainsi que des banquiers et des économistes.

"Le but de ce séminaire est d'arriver à un diagnostic commun sur les atouts et les déficiences de l'actuel système monétaire international et de dégager des pistes de réformes pour le G20", a rappelé la présidence française.

"On n'attend pas de décision concernant le régime des changes", a souligné l'Elysée.

Le taux de change du RMB (monnaie chinoise) n'est pas inclus dans l'ordre du jour de ce séminaire, qui est académique et non officiel, a indiqué Jiang Yu, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

"C'est la première fois qu'un grand pays émergent accueille une réunion du G20",a remarqué la présidence française.

L'idée d'organiser un premier séminaire sur le SMI en Chine avait été pour la première fois évoquée par le président Sarkozy lors d'une conférence des ambassadeurs français, tenue en août dernier à Paris.

Au cours de cette conférence, M. Sarkozy avait fait savoir que la présidence française du G20 devrait se concentrer sur trois chantiers principaux : la réforme du SMI, la lutte contre la volatilité des prix des matières premières, ainsi que la gouvernance mondiale.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'utilisation de la force n'est pas la solution appropriée pour résoudre les problèmes en Libye (Hu Jintao)
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?