Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 01.04.2011 09h43
Séminaire du G20: vers une réforme du système monétaire international

Un séminaire "informel et académique " sur la réforme du système monétaire international a eu lieu jeudi à Nanjing, capitale de la province orientale du Jiangsu, en présence du président français Nicolas Sarkozy.

Co-présidé par le vice-Premier ministre chinois Wang Qishan et le président français Nicolas Sarkozy, ce séminaire de très haut niveau réunit les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales des pays du G20, ainsi que quelques pays n'appartenant pas au G20 et plusieurs universitaires de renom.

"L'amélioration du système monétaire international est la demande de la globalisation, elle va stimuler le développement économique mondial et l'équilibre des mouvements de capitaux, " a déclaré Wang Qishan, ajoutant que la Chine travaillera avec la communauté internationale pour promouvoir un système monétaire international plus juste, raisonnable et gagnant-gagnant.

Selon M. Wang, Nous faisons face à un défi malgré la reprise progressive de l'économie mondiale. Les pays membres du G20 doivent renforcer leur coopération face à ces défis afin de promouvoir de manière saine et stable la reprise de l'économie.

Le Président Nicolas Sarkozy a fait écho aux propos de M. Wang, et il a souligné que " le système monétaire international doit progressivement refléter les évolutions majeures de l'économie mondiale que nous avons constatées ".

"Les grands pays émergents du G20 représentent à eux seuls près du quart de l'économie mondiale, dans 10 ans, leur part aura doublé", a fait savoir le président lors d'un discours au début du séminaire.

Le monde est aujourd'hui multipolaire, le système monétaire international ne doit pas être statique, selon le président, qui a évoqué les limites du système monétaire international actuel. Il a fait remarquer que ce système n'a pas empêché l'accumulation des déséquilibres internationaux toujours plus importants et persistants. "En 10 ans, les déséquilibres de la balance des paiements ont été multipliés par deux, " a-t-il précisé.

Nous voulons un système plus flexible qui puisse résister aux chocs, a déclaré le président, qui souhaite un consensus rapide quant aux méthodes.

Le séminaire a été proposé par la France qui présidera le G20. Les participants ont discuté des sujets à l'ordre du jour tels que la réforme du système monétaire international, la réforme du système financier, la réforme du marché des articles à large débouché et le développement.

Ces débats informels doivent contribuer à orienter l'agenda international sur ces sujets et ouvrir la voie aux réunions du G20 et du Comité monétaire et financier international, qui se tiendront en avril prochain à Washington et plus avant en 2011, jusqu'au sommet des chefs d'Etat et de gouvernement du G20.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'utilisation de la force n'est pas la solution appropriée pour résoudre les problèmes en Libye (Hu Jintao)
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?