Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 05.04.2011 09h23
La Banque de Chine : le risque des affaires en Libye est sous contrôle

La Banque de Chine, la troisième plus grande banque chinoise, a déclaré que ses affaires n'ont pas souffert d'une "perte réelle" due aux conflits en Libye, ajoutant que les risques étaient sous contrôle.

La banque surveille les risques potentiels que les affrontements libyens pourraient causer à la banque et à ses clients. Elle a pris les précautions nécessaires, a affirmé lundi 4 avril le porte-parole de la banque Zhao Rong, au cours d'une interview exclusive accordée à l'Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle).

Le porte-parole a fait savoir que les affaires majeures de la banque en Libye couvrent le paiement à l'avance des projets contractés et la garantie de la réalisation. Il n'a cependant pas donné davantage de détails.

Selon les informations précédentes, trois banques chinoises, dont la Banque de Chine, ont reçu les demandes de deux banques libyennes - Sahara Bank et Gumhouria Bank - pour prolonger leurs lettres de garantie.

La majorité des onze lettres de garantie, d'une valeur de 497 millions de dollars et impliquant sept entreprises chinoises, vont expirer respectivement en avril, mai, juillet ou août cette année.

Le ministère chinois du Commerce a annoncé samedi dernier qu'il allait collaborer avec les autorités afin d'aider les banques et les entreprises affectées à répondre "de manière appropriée" à la demande libyenne.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Début de l'élection présidentielle au Kazakhstan
La Chine et l'Allemagne lanceront des consultations intergouvernementales
Les pays occidentaux devraient rejeter leur idée de dominer le monde
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie