Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 08.04.2011 08h30
Le FAB publie son rapport 2011 sur la compétitivité des pays asiatiques

Le 6 avril, le FAB a rendu public son rapport 2011 sur la compétitivité des pays asiatiques. Il s'agit du premier classement du genre publié en Asie. La Corée du Sud occupe ainsi la première place du palmarès, tandis que la Chine se classe 11e.

Le classement regroupe les 35 pays répondant aux critères d'évaluation parmi les 51 principales économies d'Asie, et repose sur un calcul pondéré prenant notamment en compte les services publics, les infrastructures, la macro-économie, le niveau de développement social, les ressources humaines et la capacité d'innovation.

Le Japon et les quatre « petits dragons asiatiques » occupent les cinq premiers rangs du palmarès. La Corée du Sud jouit des niveaux les plus élevés de services de l'administration commerciale, de l'éducation supérieure et de l'exportation de produits de hautes technologies. Le Japon, entravé par la crise financière globale, une déflation et sa haute dette publique, se trouve à la troisième place. L'évaluation n'a pas tenu compte de l'influence du récent séisme puisqu'elle se base seulement sur les données de l'année 2010.

À la 11e place, la Chine se situe donc en milieu de classement. Selon le rapport, les points forts de la compétitivité chinoise sont la taille importante de son marché et celle de son économie nationale, sa main-d'œuvre abondante et sa capacité d'innovation. Par ailleurs, la Chine a maintenu une croissance stable, persistante et relativement rapide sur une longue période, avec un niveau bien contrôlé des dettes publiques. Toutefois, l'administration commerciale gouvernementale reste encore médiocre, et les infrastructures sont à la traîne, surtout au niveau de l'Internet, de la production d'électricité et des télécommunications.

Le rapport livre également un classement sur la compétitivité des 28 924 entreprises cotées dans les 39 places financières asiatiques. CNPC (ou China Petrol) a occupé la première place des entreprises cotées les plus compétitives, tandis que Sinopec et China Mobile ont été classés parmi les dix premières.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine s'engage à garantir la transparence des informations lors des urgences environnementales
La Chine augmente les prix de l'essence et du gas-oil à partir du jeudi
Les chiffres des dépenses de sécurité publique de la Chine déformés par les médias étrangers
La Chine et l'Inde, moteurs de la croissance asiatique
Nicolas Sarkozy cherche à atténuer le rôle de la France dans la guerre contre la Libye
La Boîte de Pandore a été ouverte en Libye
Comment la Chine peut-elle améliorer l'image de son industrie?