Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 19.04.2011 08h54
Chine : baisse des prix du logement dans douze villes chinoises

De nouvelles villes chinoises ont constaté une baisse en glissement mensuel des prix du logement en mars suite aux efforts du gouvernement pour refroidir le marché immobilier, a indiqué lundi le Bureau d'Etat des Statistiques (BES).

Une baisse en glissement mensuel des prix des logements commerciaux a été rapportée dans douze villes sur les 70 principales villes chinoises, contre huit en février. Dans huit autres villes, les prix du logement sont restés stables, alors que 29 villes ont enregistré une légère augmentation.

Les prix de l'immobilier ancien ont diminué en mars dans 16 villes, contre quatre en février. Les prix du logement sont restés inchangés dans dix principales villes sur la période comprise entre février et mars, selon le bureau.

Cependant, deux villes seulement ont rapporté une baisse des prix des logements neufs en glissement sur toute l'année alors que les prix des logements anciens ont baissé dans cinq villes sur la même période. De plus, 41 autres villes ont rapporté une hausse des prix de moins de 5%.

Le BES a cessé de publier les prix généraux du logement de 70 principales villes en janvier cette l'année, en expliquant que ces données ne reflétaient pas les différences régionales. Le bureau utilise désormais une nouvelle méthodologie dans ses enquêtes pour déterminer l'évolution des prix.

Le gouvernement chinois a souligné à plusieurs reprises ses efforts pour refroidir le marché immobilier et adopté une série de mesures pour lutter contre l'augmentation des prix immobiliers, en limitant la possibilité pour les résidents de 35 principales villes d'acheter un deuxième où un troisième logement, en augmentant le paiement pour les prêts hypothécaires et en imposant une nouvelle taxe immobilière dans les villes de Chongqing et Shanghai.

Le gouvernement a également introduit une série de nouvelles politiques monétaires qui ont augmenté le coût des emprunts des promoteurs et limité les liquidités sur le marché. La Banque populaire de Chine, la banque centrale, a annoncé le week-end dernier une hausse du taux des réserves obligatoires des banques pour la quatrième fois cette année.


Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Commémoration du premier anniversaire du séisme de Yushu
BRIC : la conférence annuelle du mécanisme de coopération des banques et le forum de la finance ont eu lieu à Sanya
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde
Les occidentaux devraient en apprendre davantage sur la Chine
Le sommet du BRICS, un rendez-vous faisant époque (partie I)
La crise nucléaire au Japon et l'avenir de l'énergie nucléaire
La guerre en Libye est devenue une « patate chaude » pour l'Occident