Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 12.05.2011 08h15
Carrefour : tricherie sur les prix dans un supermarché à Harbin

Le matin du 10 mai, Pan Chunying a payé au supermarché Carrefour de la rue Dazhi à Harbin (capitale du Heilongjiang) 55,9 yuans pour un sac de riz, alors que le prix affiché était de 37,5 yuans. Le supermarché a ensuite tout bonnement refusé de lui rembourser la différence.

Mme Pan a demandé remboursement juste après avoir quitté la caisse. Elle a montré au service clientèle deux sacs de riz de même marque et de même poids qu'elle avait trouvés sous une même affiche de prix de 37,5 yuans par sac. En caisse, elle avait néanmoins dû payer un autre prix pour l'un des deux sacs de riz.

Pour Pan Chunying, il s'agit d'une tricherie flagrante, mais un responsable du service clientèle a rejeté sa demande et s'est ensuite disputé avec elle. La personne a par ailleurs empêché les autres de prendre des photos et s'est refusée à tout commentaire.

Le même jour, et dans le même supermarché Carrefour, Sun Hui a demandé le remboursement d'un écart de prix pour une boîte de lait en poudre de 222 yuans achetée le 30 avril, et qu'elle a ensuite trouvée au prix de 215 yuans dans un autre supermarché tout proche. Le supermarché s'engage en effet par écrit à rembourser cinq fois la différence de prix si un client trouve un produit similaire dans tout supermarché situé à moins de trois kilomètres de Carrefour.

Sur place, la même personne du service clientèle a rejeté la demande de Sun Hui. Pour cette dernière, il s'agit également d'une tricherie puisque le supermarché a refusé d'honorer son engagement.

Sur le mur à côté du tapis roulant, on lit clairement la promesse du supermarché : « Si vous trouvez un prix plus bas que le nôtre pour le même produit que vous avez acheté (à l'exception d'offres promotionnelle), ou bien si l'on vous demande à la caisse de payer un prix plus élevé que le prix affiché, nous nous engageons à vous rembourser cinq fois la différence ! »

Selon l'explication de Zhao Jin, directeur du service régional des relations publiques de Carrefour, il est possible que des employés aient mal arrangé des marchandises, et que le supermarché rembourse les écarts après vérification pour honorer ses promesses.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le président Hu appelle aux efforts conjoints pour faire progresser le partenariat sino-américain (vice-PM chinois)
La reconstruction après le séisme dans le Sichuan a remporté une "victoire décisive" (Premier ministre)
Le siècle de l'Asie est-il devant nous ?
Comment créer un "royaume idéal sur Internet" ?
Les Etats-Unis doivent évaluer à sa juste valeur la contribution du Pakistan à la lutte anti-terrorisme
Pourquoi faire tant de bruit sur la Marine chinoise ?
Une victoire plus symbolique que réelle