Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 12.05.2011 13h22
Le vice-Premier ministre chinois Wang Qishang rencontre le président de la BID

Le vice-Premier ministre chinois Wang Qishan a rencontré mercredi à Washington Luis Alberto Moreno, président de la Banque interaméricaine de développement (BID).

M. Wang a noté que les liens économiques et commerciaux ainsi que les investissements ont été en expansion ces dernières années entre la Chine, l'Amérique latine et la région des Caraïbes, produisant ainsi des avantages tangibles pour les deux parties.

La BID a agi comme un pont dans le processus, faisant en sorte que ses contributions à la coopération économique servent à la fois la Chine et l'Amérique latine, a dit M. Wang.

Il a exhorté les deux parties à renforcer la coopération dans les domaines de la finance, l'économie, le commerce et les investissements, à promouvoir vigoureusement un développement rapide des relations économiques et commerciales entre la Chine et l'Amérique latine.

M. Moreno a déclaré que le développement de la Chine offre une occasion importante pour l'Amérique latine, et que la BID souhaite approfondir sa coopération avec la partie chinoise pour promouvoir le développement commun de l'Amérique latine, des Caraïbes et de la Chine.

La BID, basée à Washington, est la principale source de financement multilatéral et l'expertise pour le développement économique, social et institutionnel durable en Amérique latine et dans les Caraïbes.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le président Hu appelle aux efforts conjoints pour faire progresser le partenariat sino-américain (vice-PM chinois)
La reconstruction après le séisme dans le Sichuan a remporté une "victoire décisive" (Premier ministre)
Le siècle de l'Asie est-il devant nous ?
Comment créer un "royaume idéal sur Internet" ?
Les Etats-Unis doivent évaluer à sa juste valeur la contribution du Pakistan à la lutte anti-terrorisme
Pourquoi faire tant de bruit sur la Marine chinoise ?
Une victoire plus symbolique que réelle