Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 19.05.2011 16h24
Hong Kong est, avec les Etats-Unis, le pays ou la région la plus compétitive du monde

Selon la presse hongkongaise, l'International Institute for Management Development (IMD) a publié le 17 mai le « rapport du classement de compétitivité du monde 2011 ». Hong Kong (Chine) et les Etats-Unis se sont classés premier aequo pour devenir le pays et la région les plus compétitifs du monde. Singapour, qui occupait la première place l'année dernière, a chuté à la 3e place cette année.

Pour établir le « rapport du classement de compétitivité du monde 2011 », l'IMD a évalué 4 domaines de 59 pays et régions du monde pour effectuer le classement, dont l'état de l'économie, l'efficacité du gouvernement, l'efficacité commerciale et les infrastructures. Ces 4 domaines couvrent au total 331 standards. L'année dernière, Hong Kong se classait deuxième au classement de la compétitivité du monde, alors que cette année la région a déjà dépassé Singapour (champion de l'année dernière) pour se classer premier aequo avec les Etats-Unis. Singapour occupe cette année la troisième place.

Selon le journal hongkongais « Takunpao », le rapport a indiqué que bien que les Etats-Unis possèdent une économie de grande envergure, un statut de leader commercial et des technologies très modernes, sa compétitivité a largement affaiblie de jour en jour après la crise financière mondiale. Son état d'économie a chuté à la 3e place en remplaçant Singapour.

Selon un expert de l'IMD, Hongkong a eu de résultats excellents dans tous les 4 domaines lors de l'appréciation. La région a été classée à la 4e place quant à l'état d'économie, et à la 1ère place quant à l'efficacité du gouvernement, ce qui est le plus remarquable.

Toujours selon cet expert, l'efficacité du gouvernement et celle du commerce de Hongkong existent un équilibre parfait. L'environnement commercial de la région possède lui aussi une balance. C'est-à-dire que l'administration commerciale, l'élaboration des lois de taxe ou le problème de l'environnement n'entravent pas la concurrence des entreprises. L'inattendu, c'est que les Etats-Unis ont un grand retard à cet égard, qui se classent 9 place derrière Hongkong.

Selon un autre journal hongkongais « Singtao Daily », Hongkong se classe à la première place dans les 6 domaines, dont l'investissement international, les finances publiques, la loi commerciale, la finance, le concept de valeur et la construction de l'informatisation. Cependant, quant à l'indice du prix, la région a obtenu une note très basse, en se classant antépénultième, soit à la 57e place. Le niveau de l'infrastructure et de l'éducation de Hongkong reste ordinaire, en occupant respectivement à la 27e et à la 28e place. Par ailleurs, bien que le marché de main-d'œuvre de Hongkong s'est classé 6e du monde, le classement de son état d'emploi est assez bas, soit la 21e place.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'UE dépasse le Japon et devient la plus grande source d'importations de la Chine entre janvier et avril
Le président chinois promet de faciliter les investissements européens
Comment traiter les traumatisms post-séisme
Le vol d'oeuvres d'art à la Cité Interdite doit déclencher une alarme
Le siècle de l'Asie est-il devant nous ?
Comment créer un "royaume idéal sur Internet" ?
Les Etats-Unis doivent évaluer à sa juste valeur la contribution du Pakistan à la lutte anti-terrorisme