Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 20.05.2011 08h58
La double taxation réciproque a une saveur de guerre commerciale entre l'UE et la Chine

Le ministre du Commerce a rendu public le 16 mai par la proclamation nº 19 de 2011 le résultat de la première enquête antisubvention sur la fécule de pomme de terre importée d'Europe. Il s'agit de la première enquête du genre sur les produits importés européens.

Deux jours plus tôt, l'Union européenne a décidé d'appliquer une double taxation compensatoire (à hauteur de 4 à 12 %) et antidumping (à hauteur de 8 à 35,1 %) sur le papier glacé haut de gamme importé de Chine. Il s'agit également de la première mesure punitive destinée aux produits importés de Chine justifiée par « les subventions publiques illégales accordées aux entreprises par les autorités chinoises pour aider les exportations».

Des analystes estiment que la nouvelle mesure de l'UE révèle une inquiétude des entreprises et du milieu des affaires européens sur les exportations chinoises qui sont en train de passer de produits à faible valeur ajoutée, tels que des chaussures et des vêtements, à des produits à haute valeur ajoutée.

Pour certains responsables européens, les droits antisubventions sont importants car ils ciblent les avantages inégaux des exportateurs chinois, qui bénéficient de subventions gouvernementales telles que la location de terrains à prix modestes et des aides au financement. Mais pour Song Zhe, chef de la délégation chinoise à l'UE, les produits chinois présentent des avantages et une haute compétitivité sur le marché européen plutôt à cause du coût encore très modeste de la main-d'œuvre qui représente seulement 5 % de celui pratiqué en Europe.

À propos de la date de publication du résultat de l'enquête sur la fécule de pomme de terre importée d'Europe, Chen Jian, vice-ministre du Commerce, a précisé qu'il s'agissait plutôt d'une coïncidence.

L'UE se plaint des subventions chinoises alors qu'elle accorde également des subventions à ses agriculteurs et aux entreprises des secteurs traditionnels. « Les fabricants européens de fécule de pomme de terre reçoivent tous de hautes subventions gouvernementales », indique Zhou Qingfeng, directeur du Comité chinois des professionnels de la fécule de pomme de terre. La culture des pommes de terre, la transformation, la vente et le transport font tous l'objet de subventions gouvernementales en Europe. « C'est pourquoi la fécule de pomme de terre produite en Europe présente un prix très bas sur le marché international » poursuit-il.

Selon Zhou, la fécule de pomme de terre européenne ne présentera plus d'avantages en termes de prix de vente dès l'entrée en vigueur des nouveaux droits de douane, puisque des droits antidumping sont déjà appliqués depuis le mois dernier. Parallèlement, les producteurs chinois seront également en mesure d'offrir des produits de haute qualité puisqu'ils maîtrisent également la technologie et des équipements aussi avancés qu'en Europe.

Selon des initiés, la production chinoise de pomme de terre est la plus importante du monde, et joue souvent un rôle de pilier économique dans les régions du nord et du sud-ouest du pays. La prochaine double taxation sur le produit européen aura certainement une grande influence sur le secteur chinois.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le vice-président chinois rencontre le président du Conseil européen
L'UE dépasse le Japon et devient la plus grande source d'importations de la Chine entre janvier et avril
Comment traiter les traumatisms post-séisme
Le vol d'oeuvres d'art à la Cité Interdite doit déclencher une alarme
Le siècle de l'Asie est-il devant nous ?
Comment créer un "royaume idéal sur Internet" ?
Les Etats-Unis doivent évaluer à sa juste valeur la contribution du Pakistan à la lutte anti-terrorisme