Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 20.05.2011 16h27
Après Dominique Strauss-Kahn, qui sera le prochain directeur général du FMI ?

Selon l'AFP, après la démission du directeur général du FMI Dominique Strauss-Kahn, la question de son successeur est devenue un centre d'intérêt du public. Selon la presse américaine, certains pays européens ont proposé à l'unanimité la ministre française des finances Christine Lagarde comme candidate à ce poste. Selon eux, Christine Lagarde est la personne la plus idéale pour remplacer Strauss-Kahn et elle serait probablement la première directrice générale du FMI.

Selon Anders Borg, ministre suédois des Finances, après la vacance du poste de directeur général du FMI, Christine Lagarde se fera remarquer lors des élections grâce à ses efforts pour régler la crise des finances de la zone euro et pour la conciliation des secteurs financiers du monde. Il a précisé à Sky News que la ministre sera évidemment une des favorites.

Il s'agit des premiers soutiens publics pour Christine Lagarde, selon la presse. Mme Lagarde était avocat d'une société et est devenue ministre des finances en 2007. Nombre de pays européens lui ont apporté leur soutien en privé, et ils croient que son entrée en fonction est la meilleure méthode pour rassurer la transition favorable du FMI.

Selon le journal hongkongais « Wen Wei Po », après que Dominique Strauss-Kahn ait été arrêté pour agression sexuelle présumée, la guerre pour se disputer le poste du directeur général du FMI a commencé. Selon la presse étrangère, le gouvernement américain compte proposer David Lipton, vice ministre des finances du gouvernement de Bill Clinton, comme candidat, en espérant abolir la tradition de gouvernance du FMI par les européens, alors que les responsables brésiliens ont déclaré souhaiter avoir un directeur général venant d'Inde, du Brésil ou d'autres pays émergents. Après la fondation du FMI en 1947, le poste du directeur général a toujours été occupé par un Européen. Un haut responsable brésilien a révélé à Reuters : « Nous croyons qu'un candidat venant des pays émergents convient à ce poste, et l'Inde et le Brésil sont tous un bon choix. Mais nous somme convaincu que l'Europe va continuer à défendre ce poste, donc on n'a pas de plan pour promouvoir notre idée. »

Selon la presse américaine, M. Zhu Min, ancien vice directeur de la banque centrale de la Chine et conseiller spécial de Dominique Strauss-Kahn, est un autre candidat pour le poste. Avant de devenir conseiller spécial de Dominique Strauss-Kahn en février de l'année dernière, Zhu Min était vice directeur de la banque centrale de Chine.

Selon la liste des candidats publiée par la presse, les favoris des élections sont actuellement : Christine Lagarde, la ministre française des finances, Axel Weber,l'ancien directeur de la banque centrale d'Allemagne, Klaus Regling, PDG du fonds européen de stabilisation, Peer Steinbrueck, l'ancien ministre des finances de l'Allemagne, David Lipton, l'ancien vice ministre des finances, Kemal Dervis, l'ancien ministre turc des finances, Trevor Manuel, l'ancien ministre sud-africain des finances, Zhu Min, ancien vice directeur de la banque centrale de la Chine, Agustin Carstens, l'ancien directeur de la banque centrale du Mexique, Tharman Shanmugaratnam, ministre des finances de Singapour, Montek Singh Ahluwalia, le vice directeur de la Planning Commission for India, Haruhiko Kuroda, le directeur de l'Asian Development Bank, etc.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine/Pakistan : réception pour marquer le 60e anniversaire de l'établissement de leurs relations diplomatiques
Le vice-président chinois rencontre le président du Conseil européen
L'informatique en nuage en Chine
La gravité de la conduite en état d'ivresse ne s'évalue que par le sang
La mauvaise qualité des championnats chinois, un handicap pour l'industrie du sport
Comment traiter les traumatisms post-séisme
Le vol d'oeuvres d'art à la Cité Interdite doit déclencher une alarme