Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 27.05.2011 16h12
Les acheteurs asiatiques dominent le marché immobilier de Londres

Les acheteurs asiatiques représentent pour la première fois la majorité des nouvelles acquisitions de logements dans le centre de Londres, ayant tiré avantage de la faiblesse de la Livre et évité la hausse des prix qu'ils connaissent chez eux, a annoncé Knight Frank LLP.

Leur part dans les affaires conclues est passée à 59% lors d'une période de six mois qui s'est étalée jusqu'au mois d'avril, contre 48% une année plus tôt, a dit cette agence immobilière de Londres dans un rapport publié jeudi. La plupart de ces acheteurs asiatiques viennent de Hong Kong ou de Singapour, où les prix de l'immobilier ont atteint des niveaux record cette année.

« Le taux de change est essentiel », a dit Sebastian Warner, un associé de l'agence. « Revers de la médaille, leurs marchés sont dans un état de surchauffe incroyable ».

Les investisseurs asiatiques, découragés par le niveau des prix de l'immobilier et les mesures de contrôle de la spéculation qui existent chez eux, se tournent désormais vers des marchés comme le Royaume-Uni, susceptibles d'offrir de meilleurs retours. Ils ont acquis pour quelque 120 millions de Livres (194 millions de Dollars US) de biens immobiliers à Londres lors des deux derniers mois, la plupart des achats étant situés, d'après les estimations de Knight Frank, dans une tranche située entre 400 000 et un million de Livres.

La Livre a perdu près de 25% de sa valeur face à un panier de devises depuis que le marché de l'immobilier a atteint son plus haut niveau lors du troisième trimestre de 2007. Depuis cette date, le Dollar de Singapour a gagné plus de 50% face à la monnaie britannique.

Les acheteurs de Hong Kong ont acquis plus de logements que tous les autres pays d'Asie concernés, représentant 24% de la totalité des achats de logements neufs. Singapour arrive en deuxième avec 12% et la Chine continentale en troisième avec 10%.

Par contraste, la proportion d'acquisitions par des acheteurs britanniques a chuté à 35% lors de cette période de six mois, contre 40% une année plus tôt, a dit Knight Frank. Le prix des logements de luxe à Londres a connu son rythme d'augmentation le plus rapide lors du premier trimestre, alimenté par les acheteurs étrangers, avait dit Savills PLC en mars dernier.

Les acheteurs asiatiques ont ainsi réservé cinq appartements de luxe au 10 Trinity Square, un projer hôtelier et résidentiel de Niveau II situé près de la Tour de Londres, d'après l'un des propriétaires du lieu. C'est la moitié des réservations qui ont déjà été faites pour les 37 logements proposés.

« Nous souhaitons établir un point de référence dans la ville de Londres », a dit Leny Suparman, PDG de l'agence immobilière singapourienne KOP Properties Pte Ltd. L'année dernière, KOP et la société d'investissement chinoise Reignwood Group ont acheté l'immeuble de Trinity Square, qui était auparavant le siège des autorités portuaires de Londres. La conversion ne sera pas achevée avant 2014.

Le prix des appartements à Hong Kong a augmenté de plus de 70% depuis le début de 2009, à son plus haut niveau depuis 1997, en faisant l'endroit le plus cher du monde pour acheter un appartement, d'après Savills. L'économie de Singapour a connu un taux de croissance annuel de 23,5% lors des trois premiers mois de 2011, poussant là aussi le prix des logements à un niveau record.

Li Ka-shing, qui contrôle le promoteur Cheung Kong (Holdings) Ltd, a cependant mis en garde les spéculateurs immobiliers la semaine dernière, disant que la hausse des prix de l'immobilier à Hong Kong pourrait ne pas être durable. La folie des prix de l'immobilier dans la ville approche de sa fin et elle pourrait bien connaître une chute de 20% l'année prochaine, et de 10% encore en 2013, d'après des estimations de Barclays Capital Asia Ltd le mois dernier.

D'après Knight Frank, les logements neufs sont plus appréciés des acheteurs asiatiques que ceux qui ont déjà été habités.

« Ils veulent des logements propres, frais, neufs, afin de faire un investissement locatif intéressant ou pour avoir un endroit décent à habiter quand ils sont en ville », a t-il dit.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
S'inspirer de l'expérience tirée de l'Expo universelle et des jeux asiatiques dans la lutte contre la corruption
La Chine s'oppose à toute intervention étrangère en Syrie (porte-parole du ministère des A.E.)
Alcool au volant : tout reste à faire (ou presque...)
La voie du Tibet vers la démocratie
Regards sur l'avenir de l'Asie de l'Est