Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 31.05.2011 13h25
Des marques du luxe intéressées par la bourse de Hongkong

La croissance économique rapide de la Chine a encouragé les grandes marques de luxe du monde entier à ouvrir des boutiques dans le pays. Et à présent une nouvelle tendance émerge : de grandes marques comme Prada capitalisent sur la forte croissance chinoise en entrant en bourse sur le marché de Hongkong.

Prada est l'une des marques appréciées des amateurs de mode chinois. Son entrée prochaine sur la bourse de Hongkong pourrait lancer une vague d'intérêt de la part d'autres marques de luxe, qui cherchent à s'étendre sur les marchés de capitaux du territoire.

L'appétit insatiable de la Chine pour les produits de luxe attire la toute dernière vague d'entrées en bourse à Hongkong de sociétés étrangères.

Du coup, les gains de Hongkong pourraient devenir les pertes de Londres ou de New York.

Prada et Ferragamo font partie des détaillants haut-de-gamme à prévoir une entrée à la bourse de Hongkong, tandis que Coach envisage une 2ème entrée.

L'Occitane est entrée à la bourse de Hongkong il y a un an, et a levé plus de 700 millions de dollars pour financer son expansion en Chine.

Selon des experts, cette tendance est rapide.

Jeffrey Maddox

Jones Day Partner

"C'est une expansion du rôle de Hongkong dans le marché de capitaux, et je pense que c'est une chose très positive pour Hongkong."

Cette croissance attire aussi des acteurs plus petits. Milan Station, une société hongkongaise qui vend des sacs à main d'occasion, a aussi fait ses débuts en bourse.

George Lin

Crédit Suisse

"Je pense que Hongkong, en raison de sa proximité en tant que porte d'entrée vers la Chine et la croissance de consommation, va continuer à être le paradis de l'entrée en bourse pour tout ce qui est conduit par la croissance de consommation chinoise."

La société de vêtements pour hommes basée à Hongkong, Trinity, en est la preuve.

La société a ouvert plus de 300 boutiques en Chine et a tiré des bénéfices depuis son entrée à la bourse de Hongkong en 2009.

Sunny Wong

Groupe Trinity

"Nous étions déjà franchement optimistes quant à la croissance de ce segment. Nous voulions nous introduire dans les marchés de capitaux et en même temps élever le profil pour les investisseurs internationaux. Et tout s'est déroulé comme prévu."

Le nombre de premières introductions en bourse de magasins au détail augmente rapidement en Asie, par rapport aux Etats-Unis et à l'Europe.

Et les capitaux de venture arrivant dans le secteur du détail en Chine ont été multipliés par 4 en un an.

Avec des sociétés comme Prada et Coach choisissant d'entrer en bourse à Hongkong, la capitale du shopping pourrait devenir la destination de choix des investisseurs dans le secteur du détail.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : près de 35 millions de personnes affectées par la sécheresse sur les cours moyen et inférieur du fleuve Yangtsé
He Guoqiang appelle à des efforts pour développer de nouvelles industries de haute technologie
Réflexions suscitées par l'actuel « engouement pour l'émigration »
La dispute pour le poste de directeur général du FMI et la réforme de l'ordre financier international
Alcool au volant : tout reste à faire (ou presque...)