Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 31.05.2011 16h00
La Chine pourrait profiter de l'abandon de l'énergie nucléaire en Allemagne

Depuis que l'Allemagne a annoncé son renoncement aux énergies nucléaires, la Chine fait bon accueil aux experts nucléaires allemands. « Les centrales nucléaires allemandes ont un niveau de première classe mondiale, et leurs techniciens et chercheurs jouissent d'une bonne réputation ». « Nous inviterons les experts allemands à travailler et mener des recherches en Chine », a dit M.Xu Yuming, secrétaire général adjoint du syndicat de l'industrie nucléaire de la Chine, lors d'un entretien accordé au journal allemand « Frankfurter Allgemeine Zeitung ».

Selon le site web de RFI Chine, depuis l'éclatement de la crise nucléaire au Japon, la plupart des Allemands souhaitent que le gouvernement renonce le plus vite possible à l'énergie nucléaire. Ils ont fait de nombreuses manifestations pour faire pressions sur le gouvernement. Le 28 mai, les manifestations anti-nucléaires de grande envergure ont eu lieu dans 21 villes allemandes en même temps et le nombre de participants s'est élevé à 160 000. Le dernier sondage a révélé que 80% des Allemands sont contre l'utilisation de l'énergie nucléaire. Maintenant, le gouvernement allemand a conclu un accord selon lequel l'Allemagne renoncera totalementà l'énergie nucléaire en 2022 et renforcera l'exploitation des énergies renouvelables.

Cependant, le cas de la Chine est différent. Selon le quotidien allemand « Bild », la plupart des Chinois sont pour l'utilisation de l'énergie nucléaire. La crise nucléaire au Japon a poussé le gouvernement chinois à prêter plus d'attention à la sécurité nucléaire, mais la détermination du développement des énergies nucléaires de la Chine n'a jamais vacillé. Actuellement, la Chine compte 13 centrales nucléaires en service et 28 autres en construction. « Ces projets de construction représentent 46% du total des projets similaires dans le monde », a révélé Xu Yuming.

Toujours selon Xu, la Chine a mené des contrôles de sécurité sur toutes les centrales nucléaires en service et en construction. Bien que certaines centrales soient situées au bord de la mer, un séisme et un tsunami ne vont pas s'y produire en même temps.

Actuellement, les principaux participants des projets de centrales nucléaires de la Chine sont les Américains et les Français, et les producteurs allemands ne sont pas très bien placés, a remarqué Xu. Cependant, l'expansion rapide de l'industrie nucléaire en Chine offrira sans doute de nouvelles opportunités aux producteurs allemands. Le retrait du secteur nucléaire de l'Allemagne aura des effets négatifs, comme moins les producteurs allemands accumuleront de l'expérience dans leur pays, plus il sera difficile pour eux d'obtenir les projets en Chine, a révélé M. Xu.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : près de 35 millions de personnes affectées par la sécheresse sur les cours moyen et inférieur du fleuve Yangtsé
He Guoqiang appelle à des efforts pour développer de nouvelles industries de haute technologie
La Chine le Japon et la Corée du Sud progressent lentement vers un accord de libre-échange
Plutôt créer un autre FMI que de se disputer le poste de directeur général de l'actuel FMI
De la sur-dépendance envers le Dollar