Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 06.06.2011 09h34
Une entreprise chinoise obtient le contrat pour la conception du nouveau pont sur le canal de Panama

Le géant chinois de la construction d'infrastructures, China Communication Construction Company (CCCC), a obtenu le contrat pour la conception d'un troisième pont sur le canal de Panama, a annoncé vendredi l'Autorité du canal de Panama (ACP).

Selon un communiqué de l'ACP, l'entreprise chinoise l'a emporté sur les cinq autres entreprises en lice, avec un budget présenté de 4,662 millions de dollars, soit le plus bas.

L'appel d'offres a été lancé en partenariat avec la société de conseil en ingénierie Louis Berger Group, a précisé l'ACP.

Parmi les autres entreprises concurrentes figuraient TYPSA Principia (avec une offre de 4,9 millions de dollars), URS Holdings (6,1 millions de dollars), Puente de Colon JV (7,2 millions de dollars), ARUP (8,5 millions de dollars) et T.Y. Lin International (9,6 millions de dollars).

Conformément aux spécifications de l'ACP, le nouvel ouvrage doit être un pont suspendu, construit à 75 mètres au-dessus du niveau de la mer, avec une longueur totale de cinq kilomètres.

Actuellement, le Pont des Amériques et le Pont du Centenaire, qui enjambent tous deux le canal dans sa partie située du côté Pacifique, sont les seules voies routières qui permettent de franchir le canal.

Une fois achevé en 2014, le nouveau pont, qui sera lui construit côté Atlantique, devrait doubler la capacité du passage entre les deux rives du canal.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Interdiction des produits alimentaires contaminés au DEHP en provenance de Taiwan dans les restaurants de la partie continentale
La partie continentale de Chine suspend les importations de certains boissons et d'aliments en provenance de Taiwan
La Chine doit renforcer son nouveau mix énergetique
Quelles leçons la Chine peut-elle tirer du succès d'Apple ?
La Chine le Japon et la Corée du Sud progressent lentement vers un accord de libre-échange